Intempéries : la métropole soutien les communes sinistrées

Hier matin, le Conseil des maires de la Métropole Nice Côte d’Azur a engagé des mesures de soutien pour les communes ayant subies des dommages après le passage de la tempête "Alex".

Après cette réunion d’urgence du Conseil des maires de la Métropole, son président Christian Estrosi a annoncé une série de mesures d’aide. Une enveloppe de 20 millions a été débloquée pour les mettre en place. Parmi elles, l’une des plus urgentes est le rétablissement des routes d’accès aux villages qui sont pour certains encore coupé du monde.

Autre point urgent celui du rétablissement des systèmes de fournitures d’eau potable. En ce moment, 150 agents des régies "eau d’azur" sont à pied d’œuvre pour remettre en état les circuits de distribution et d’assainissement.

En suivant, la remise en service des transports publics et scolaires ainsi que la collecte des déchets deviendront une priorité une fois les routes dégagés. D’ailleurs, les écoles fermées par arrêté préfectoral du 4 octobre n’ouvriront pas leurs portes avant la semaine prochaine en fonction de l’évaluation des dégâts qui sera réalisé au cas par cas.

Continuer les approvisionnements

Étant donné l’étendue des dégâts, la remise en place des systèmes d’approvisionnement en eau potable des communes sinistrées devrait prendre plusieurs longues semaines. Deux tiers des habitants du Haut Pays sont touchés par des manques d’eau dans plusieurs communes comme La Tour sur Tinée, Bairols, Roquebillière, Clans, Belvédère, Lantosque et Marie. Pour palier à ce problème, des packs d’eau ainsi que des camions-citernes sont acheminés en fonction de l’accessibilité des villages.

Christian Estrosi a remercié les personnes qui ont eu la possibilité de faire des dons tout en rappelant que, "la collecte doit être avant tout matériel par des denrées non-périssables (pâtes, riz farine, sucre, huile, compote, conserve, bonbon, café, gâteau sec, produits pour nourrissons et de première nécessité...). Je demande à ce qu’on n’envoie pas de vêtements usagés en raison de COVID. Le centre Nikaia est le lieu principal de collecte et dans chaque commune où l’on veut en organiser, il faut dans la mesure du possible essayer de les centraliser afin que des véhicules soient envoyés pour le rapatriement vers le centre principal.

En 48h près de 12 tonnes de marchandise ont été acheminé dans les communes dont le besoin s’est et se fait toujours ressentir. La prise en charge des personnes sinistrés est toujours en cours grâce aux hélicoptères déployés par l’armée. En tout 240 personnes ont été rapatriés jusqu’à l’aéroport de Nice dont 60 ont été relogé dans des hôtels ou appart’hôtels avec l’aide du centre communal d’action sociale (CCAS). Le président de la Métropole a adressé un message pour, "remercier les taxis niçois qui les ont acheminés bénévolement vers le lieu de résidence qui était celui de leur choix."

6 267 foyers avaient été accordé en électricité dimanche soir grâce en majorité à l’installation de groupes électrogènes. En tout 9 422 foyers en étaient privés depuis vendredi soir.

150 agents, 20 ingénieurs et géologues, un hélicoptère et 100 véhicules et engins des subdivisions métropolitaines sont mobilisés sur le terrain.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire