Jean-Castex annonce la mise en place du couvre-feu dans les Alpes-Maritimes dès ce vendredi minuit !

L'annonce était un secret de polichinelle, elle est désormais réalité ! Le département des Alpes-Maritimes va passer en niveau d'alerte maximale dès ce samedi entrainant la mise en place d'un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures.

Jean-Castex vient de l’annoncer, le département des Alpes-Maritimes va passer en zone d’alerte maximale, à savoir en "état sanitaire renforcé" pour une durée de six semaines.
"Un certain nombre de départements basculeront en alerte maximale", avait prévenu le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors de son point presse à l’issue du conseil des ministres de ce matin.

"Au cours des derniers jours la situation sanitaire dans notre pays s’est dégradé (40% en une semaine)", précise le chef du gouvernement. La ville de Nice et plus globalement le département des Alpes-Maritimes va donc rejoindre les huit autres grandes métropoles (Grenoble, Lille, Saint-Étienne, Lyon, Montpellier, Aix-Marseille, Rouen et Toulouse) ainsi que l’Ile de France dans le protocole de couvre-feu. Dès samedi soir 21 heures, les habitants du département seront invités à rester confinés dans leur domicile jusqu’au lendemain matin 6 heures. Une mesure qui vise avant tout à éviter la propagation du virus lors des soirées étudiantes ou entre amis, durant lesquelles les mesures barrières ont tendances à voler en éclats...

Cependant des dérogations restent possibles pour raisons médicales, travail de nuit ou certains déplacements. Une attestation est déjà téléchargeable sur le site du gouvernement ou ici :

Nouveau coup dur pour les restaurateurs, le monde du spectacle et du sport

Si à Nice des mesures avaient été mises en place afin de permettre aux professionnels de la restauration de poursuivre tant bien que mal leur activité, ses dernières annonces vos de nouveaux leur mettre du plomb dans l’aile...

Même chose pour les représentations à l’opéra ou dans les théâtres qui devront modifier leurs horaires afin d’éviter l’annulation de leur programmation dans les jours à venir.

Le monde du sport ne sera pas épargné non plus car les différentes rencontres de football, volley, handball, hockey ou basket programmées généralement en soirée ne pourront plus accueillir de public après 19 heures, le temps que les spectateurs puissent rejoindre leur domicile après les matchs.

2,4 milliards pour ouvrir de nouvelles places dans les hôpitaux

Hier la barre des 34 000 morts de la COVID-19 a été atteinte. La moitié des lits de réanimations disponibles en France sont actuellement occupés pour traiter des cas de coronavirus (2 239 sur les 5 600).
Pour anticiper une nouvelle surcharge des hôpitaux, l’Assemblée nationale a approuvé hier soir un budget supplémentaire de 2,4 milliards d’euros afin d’ouvrir 4 000 nouveaux lits en milieu hospitalier et accorder une prime pour le personnel soignant.

Il est bien évidemment de rigueur de rappeler aux citoyens l’importance du respect des geste barrière en cette nouvelle période de crise sanitaire.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire