Journée de la Terre : « un million d’arbres » en région Sud

Ce mercredi, à l’occasion de la « Journée de la Terre », Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, s’est rendu dans la forêt de Castillon pour célébrer le retour des Etats-Unis dans les Accords de Paris sur le climat, et de Jean-Claude Bousteau dans le cadre de son soutien au programme « un million d’arbres » en région Sud, il s’est rendu sur une des parcelles endommagées par l’incendie d’Août 2020.

Ils ont procédé ensemble, à la plantation d’un olivier symbolique sur une zone dite « coupure de combustible », dans laquelle seront plantés une dizaine d’arbres, en vue de freiner, voire d’arrêter les futurs incendies de forêt.

Enfin, Renaud Muselier, Hervé Houin et Jean-Claude Bousteau ont signé le protocole de partenariat pour la réalisation de projets volontaires d’éco-contribution en lien avec les émissions carbone relatives au tournoi de Roland-Garros 2021.

Les mots de Renaud Muselier

« La Région Sud est la région métropolitaine la mieux dotée en biodiversité et la deuxième plus boisée de France. Aujourd’hui, nous célébrons la « journée de le Terre ». La Terre est un axe fort de notre Plan climat, et nous y consacrerons 420 millions d’€ sur la prochaine mandature pour la préservation de la biodiversité, de l’agriculture durable, de la ressource en eau, et bien sûr de la préservation de notre forêt. Le Plan « un million d’arbres » est l’une des actions phares de notre Plan Climat « une COP d’avance ». A travers ce dispositif, la Région Sud s’engage à multiplier et privilégier les plantations et les espaces végétalisés qui doivent, toujours plus, irriguer nos politiques d’aménagement. Entouré de la Consule Générale des Etats-Unis pour célébrer le retour des Etats-Unis dans les Accords de Paris sur le climat, de l’Office National des Forêts et de la Fédération Française de Tennis, nous confirmons cette prise de conscience collective sur l’importance de ce patrimoine naturel et du lien qu’il existe avec le bien-être des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

"Journée de la Terre" et relations de la région Sud avec les Etats-Unis

La « Journée de la Terre » est un évènement organisé dans plus de 190 pays du monde et devenu au fil des ans la plus importante manifestation mondiale sur l’environnement. La présence de la Consule Générale des Etats-Unis est un symbole important pour cette « Journée de la Terre ». Elle sacralise le retour des Etats-Unis dans les Accords de Paris afin de lutter contre le réchauffement climatique.
Les Etats-Unis sont un partenaire essentiel pour la Région Sud, en particulier sur le plan économique.

Il s’agit du 1er investisseur étranger dans la région avec 350 établissements et 108 projets d’implantation d’entreprises américaines sur la période 2011-2019, dont 11 sur l’année 2019. Lors d’un entretien en mars 2021 entre la Région et le Consulat des Etats-Unis, il a été convenu d’explorer la possibilité d’un rapprochement entre la Région Sud et l’Etat de Californie. Cette entrevue a permis de mettre en lumière les ressemblances entre ces deux entités sur le volet climatique et environnemental.

En effet, plusieurs similitudes ont été mises en exergue :

• Géographiquement, les deux régions se ressemblent car elles mêlent la mer et la montagne

• Les deux territoires subissent de plein fouet les aléas climatiques : incendies et inondations sont dès lors, des catastrophes qui se révèlent de plus en plus fréquentes en Californie et Provence-Alpes-Côte d’Azur

• Face à l’urgence climatique et aux conséquences directes qui touchent les deux territoires, des mesures fortes ont été adoptées.

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a adopté un grand Plan Climat « une COP d’Avance » qui vise entre autres la réduction de Gaz à effet de Serre (GES) et l’atteinte de la neutralité carbone. La Californie, quant à elle, leader sur les questions environnementales à l’échelle mondiale, ambitionne également une réduction drastique des GES d’ici 2050.

Dans un premier temps, ce rapprochement serait centré sur les thématiques environnementales. La Consule Générale a déjà contacté l’agence environnementale californienne (« California Environmental Protection Agency – CalEPA »), dirigée par le Secrétaire à la protection de l’environnement de l’Etat, qui est intéressée, et une première réunion se tiendra dans les prochaines semaines entre la CalEPA et la Région et ses partenaires, sur trois thématiques centrales : l’eau, la biodiversité et les risques incendie afin de favoriser l’émergence de futures coopérations entre ces deux territoires.

Dispositif "un million d’arbres"

La région Sud est la 2e région la plus boisée de France avec 1,6 millions d’hectares de forêt, représentant 51% du territoire. Cette forêt se caractérise par une grande diversité de peuplements feuillus et résineux et permet de stocker environ 17 000 kilotonnes de CO2 par an, soit environ 50% des émissions régionales. Elle joue donc un rôle important dans le processus d’adaptation et d’atténuation du changement climatique mais reste exposée à un risque persistant d’incendies.

"1 million d’arbres en région Sud", dispositif emblématique du Plans Climat régional, a pour objectif 200 000 arbres plantés dans les villes de la région et 800 000 en forêt afin de veiller au renouvellement des essences adaptées au climat méditerranéen. C’est un programme ambitieux, dont l’objectif est d’avoir un arbre pour cinq habitants sur le territoire régional. Ce dispositif permet notamment de réaliser des plantations en forêt, essentielles lorsque la régénération naturelle ne fonctionne pas et en cas de dépérissement des peuplements forestiers dû au changement climatique.

La forêt domaniale de Castillon, véritable poumon vert pour les populations locales des agglomérations de Martigues, Port-de-Bouc, Saint-Mitre-les-Remparts, Fos et Istres, accueille chaque année plus de 450 000 visites. Parcourue par l’incendie du 24 Août 2020 sur une surface de 118 hectares, la forêt de Castillon a vu certains arbres tomber. La Région proposera donc au vote de l’Assemblée Plénière du 23 avril le financement de travaux de mise en sécurité de la forêt pour le public sur les cheminements nombreux en forêt incendiée pour un montant de subvention de 60 000 € sur 150 000 €.

Protocole de partenariat Fédération Française de Tennis, ONF, Région Sud

La Fédération Française de Tennis (FFT) s’est engagée depuis quelques années dans des actions en faveur du climat. Dans le cadre du tournoi de Roland-Garros, la FFT a lancé un éco-calculateur afin de soutenir des projets de reboisement et de plantation dans le cadre du programme « un million d’arbres en Région Sud ».
Le 3 octobre 2020, la convention a été signée entre le président de la FFT, Bernard Giudicelli, le Directeur général de l’ONF, Bertranc Munch et le président Renaud Muselier. En 2020, le contexte sanitaire a contraint le tournois à accueillir très peu de spectateurs mais ce partenariat étant poursuivi en 2021, l’utilisation de cet éco calculateur sera relancée.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire