Jusqu’à 1800 repas hebdomadaires mis à disposition de l’association MIR et du Secours Populaire

Conscient des difficultés économiques et sociales que la crise engendre, le Président Charles Ange Ginésy a signé une convention pour la distribution chaque semaine de près de 1.800 repas de qualité, cuisinés par les agents du Restaurant Inter-Administratif du CADAM. Cette signature s'est tenue en présence d'Eric Ciotti, des Conseillers départementaux et des Présidents des deux associations

« Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes est très heureux que le RIA, la structure de restauration collective qui sert tout au long de l’année les agents du Département et de l’État, apporte sa pierre à l’édifice de la solidarité » a souligné Charles Ange Ginésy. « Aujourd’hui, dans cette situation de crise inédite, la collectivité est mobilisée aux côtés de deux représentants majeurs de l’action sociale dans les Alpes-Maritimes. C’est ainsi que nous avons souhaité donner à ces partenaires accès à un dispositif de soutien alimentaire, via le Restaurant inter-administratif (RIA) qui contribue à augmenter considérablement le nombre de repas distribués, un soutien ô combien précieux dans la période actuelle. Nous connaissons bien ces associations que nous soutenons depuis des années. Leurs actions sont nécessaires et nous sommes fiers d’être à leurs côtés. »

Pour soutenir les publics en difficulté durant cette période de crise sanitaire, le Département renforce son soutien aux personnes les plus précaires en mobilisant un dispositif d’aide alimentaire d’urgence.

Ainsi, sous l’impulsion et le soutien financier du Département des Alpes-Maritimes, l’association « Le Mets des Anges », qui gère le restaurant inter-administratif du CADAM met gratuitement à disposition de ces deux associations des repas chauds chaque semaine. « Ce sont, au total, jusqu’à 1 800 repas distribués à l’association MIR et au Secours Populaire, qui seront ensuite servis par leurs bénévoles » a précisé Charles Ange Ginésy.

Cette opération a démarré le 8 juin 2020 et sera maintenue jusqu’au terme de l’état d’urgence sanitaire, pour soutenir les plus démunis à Nice ainsi que dans l’ensemble des lieux de distribution.

Ces deux associations caritatives agissent toute l’année pour accompagner et soutenir des personnes en difficulté, en situations de pauvreté, de précarité ou d’exclusion. Elles organisent des actions hebdomadaires de distribution de repas chauds, de colis alimentaires, et de maraudes. « Au delà de toutes les aides économiques, il y a la nécessité de poursuivre la chaine de solidarité comme celle présentée aujourd’hui. Le Département des Alpes-Maritimes soutient ces associations, plus d’une vingtaine au total. Nous avons besoin d’elles. Derrière chaque bénévole, il y a une immense générosité ! Merci pour votre mobilisation. Soyez assurés de notre engagement permanent » a indiqué Eric Ciotti.

Les représentants des 2 associations ont conclu par ces remerciements. Marc Maisonneuve, association MIR : « De façon générale, nous distribuons entre 180 et 250 repas par soir. Lundi, nous avons distribué 480 repas. Ces chiffres sont alarmants et démontrent que nous sommes face à un réel problème. Merci au Département des Alpes-Maritimes de nous soutenir dans notre mission que ce soit financièrement mais aussi moralement. » Stéphane Chenevas-Paule, Secours Populaire : « L’aide précieuse du Département nous permet de faire face à l’afflux de demandes auxquelles nous sommes confrontées depuis la crise sanitaire que nous traversons. Un nouveau public s’adresse désormais à nous, ce sont les auto-entrepreneurs et les étudiants qui sont privés d’emplois en cette période. »

Partager

Laisser un commentaire