Incivilités à Nice : une situation "Kaotik"

Combattre les incivilités : c'est la nouvelle mission du rappeur " Kaotik 747". Ce matin accompagné d'agents de propreté niçois il a tourné un clip sur la Promenade des Anglais.

Dans le cadre de sa nouvelle chanson « Papa » le rappeur Kaotik 747 de son vrai nom Karim Bouchagour, s’est joint aux équipes de nettoyage de la ville de Nice pendant 2 jours.

Cette immersion lui a permis de constater les difficultés de ce métier.

Après une première journée avec les équipes d’entretien, le rappeur s’exprime sur son Instagram et se dit « choqué du manque de respect et de l’incivilité. J’ai croisé des mégots, de cigarettes, des masques sanitaires, des bris de verre ... »

Il filme des ordures ménagères dans le quartier de l’Ariane entre des carcasses de scooters et de pneus il s’indigne. « Ça c’est des adultes qui ont en strictement rien à f**tre de leur impact sur la nature ».

Ce père de famille dit vouloir offrir une planète saine à ses enfants. Avec son projet, il tente de sensibiliser le public sur l’enjeu environnemental. Alors à l’issue de cette expérience, à sa manière, il décide de protester.

Ainsi vendredi aux aurores, vêtu de son tee-shirt « Sans arme, ni haine, ni violence » il donne rendez-vous aux équipes d’entretien de la ville pour tourner son nouveau clip sur la Promenade des Anglais.

Sur ce mythique boulevard, chaque jour, environ 6 tonnes de déchets sont ramassés.

Adulé par la droite, le rappeur niçois de 38 ans s’est fait connaitre sur les réseaux sociaux avec ses prises de position pour la police. Christian Estrosi et Bernard Gonzalez lui ont manifestés leur soutien.
En 2019 il sort son « Projet 18 » dans lequel il retrace l’histoire d’un adolescent harcelé car son père est policier. Des membres des forces de l’ordre ont participer au clip et la commune a financé la vidéo a hauteur de 10 000€.

Dernièrement, le choix du rappeur Youssoupha pour interpréter l’hymne des bleus durant l’Euro 2022 a été contesté par la droite et l’extrême droite, qui ont exprimé leur désir de le voir remplacé par « Kaotik 747 » et sa chanson « Allons enfants de la patrie ».

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire