L’artiste "Ben" montre la voie au vaccin

À Nice, au centre de vaccination "Théâtre de verdure", l'artiste "Ben", en présence de Christian Estrosi s'est fait vacciner dans un des nombreux centres des Alpes-maritimes.

Dans le département des Alpes-maritimes, la vaccination s’intensifie pour les personnes ayant plus de 75 ans. Après la visite du site de Cagnes-sur-Mer, de Saint-Laurent-du-Var, de Saint-André de la Roche et de la Trinité, le maire de la ville de Nice, accompagné de l’artiste "Ben", ont terminé la journée au site de Nice par un moment particulier. Benjamin Vautier alias "Ben" connu par tous pour ses écritures philosophiques comme "Prenez vos désirs pour des réalités", est venu avec sa femme pour se faire vacciner au "Théâtre de verdure". Âgé de 85 ans, le natif de Naples, veut montrer l’exemple : "je suis content d’être ici, je suis pour le vaccin, si certains doutent moi ce n’est pas le cas" indique-t-il avant de pénétrer au sein du site. Dans le centre de vaccination, il n’y a pas foule, seulement quelques personnes âgées, convaincues par le vaccin, viennent tour à tour passer sous l’aiguille de l’infirmière.

Dans une Métropole Nice Côte d’Azur particulièrement touchée par la Covid-19, le territoire reste persuadé que la vaccination contre l’épidémie reste la clé pour retrouver une vie d’avant. Dans un
esprit de solidarité et d’entraide, la Métropole, orchestrée par Christian Estrosi, poursuit sa mobilisation sur son territoire afin d’offrir à chaque habitant les mêmes droits d’accès à la vaccination. Sur les plates-formes d’inscriptions, on estime 25 000 personnes, dans l’attente d’une convocation dans des centres les plus près de leurs domiciles. Aujourd’hui, sous un cortège de médias, "Ben", muni d’un masque "le virus est un art" est un habitant de plus vacciné.

Un vaccin sous le ton de l’humour

Après une entrée remarquée sur le site, "Ben" passe par la case renseignements. Une série de questions, carte vitale puis tout semble bon pour procéder au vaccin. Avant d’accéder aux locaux réservés à la vaccination, "Ben" ne déroge pas à la règle concernant une phrase à laquelle il aurait pensé sur le thème du Covid-19 : "elle n’est pas de moi mais je la trouve superbe, "Ne pensez pas qu’au vide", simple mais efficace" témoigne-t-il suivis par le maire de la ville. Sous les dizaines d’objectifs des photographes, et bras dégarni, l’infirmière procède à la piqûre. En prime d’une grimace, "Ben" est vacciné sous les yeux attentifs de Christian Estrosi.

Le maire de Nice a profité de ce moment pour refaire un point de la vaccination dans le département, des nouvelles rassurantes : "chaque 24h j’ai besoin d’être rassuré par rapport aux doses que l’État nous donne mais ce que je peux vous dire c’est qu’on a de quoi acheminer les doses sur 15 jours " précise-t-il avant de quitter le lieu de vaccination. De nombreux centres ouverts, un vaccin destiné aux personnes de plus de 75 ans, avec pour objectif dans quelques semaines d’ouvrir un accès pour les habitants à risque.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire