L’intelligence artificielle au service du sport : Une première mondiale made in 06

Au Musée du Sport de Nice, une exclusivité mondiale a été dévoilée ce mercredi 13 avril lors d'une conférence des plus futuriste avec un sujet au coeur du monde du sport.

Dans le département des Alpes-Maritimes se trame en coulisse depuis 2018, un projet bien ambitieux avec comme objectif final la généralisation dans tous les espaces sportifs de drones intelligents. Une conférence dont le thème général se porte donc sur les IA & Sport et plus précisément sur comment l’intelligence artificielle pourrait affluer positivement sur les performances sportives. En compagnie du co-fondateur du projet et également tennisman de classe mondiale Jo-Wilfried Tsonga, de Alice Modolo, championne d’apnée qui a accompagné l’événement par visio et de Charles Ange Ginesy, président du département.

Ces dernières années, le monde du sport s’ouvre de plus en plus à la technologie. Dans certains sports elle devient même indispensable et de nombreux sportifs semblent déjà l’avoir adoptés dans leur quotidien avec par exemple l’apparition des bracelets connectés capable de traiter et de collecter tout un tas de données afin de permettre la performance individuelle du sportif.

Les drones et l’IA en tennis

Qu’est qu’un champion ? C’est en tentant d’apporter une réponse à cette question que l’ancien 5 mondial développe l’idée des drones dans le sport.
Un champion est un sportif hors pair capable de repousser ses limites physiques ou mentales ainsi que de puiser dans ses retranchements afin d’atteindre la victoire. Et c’est dans cette optique que les drones semblent être les meilleurs instruments pour pouvoir le permettre, c’est en tout cas ce que nous assure Wilfried Tsonga et Thierry Ascione, son entraîneur. D’après eux, l’apparition des intelligences artificiels au tennis et plus généralement dans le monde du sport est une véritable aubaine, qui permettrait la nette amélioration des performances sportives. Les drones seront capables de rendre visible ce qu’il est impossible de voir à l’oeil nu, il sera donc possible d’observer "l’invisible" et de l’étudier. Ils pourront également prévoir les éléments extérieurs tels que le temps, l’humidité ou le vent pour permettre au joueur d’obtenir les meilleures conditions possibles.
Entre autres, les drones et les IA, seront apte à enregistrer de multiples entraînements avec un potentiel infini, c’est-à-dire qu’avec un seul et même drone, il sera possible de filmer des dizaines de terrains à la fois sous différents angles et différents points de vue afin d’avoir la meilleure image du joueur. Une chose impossible avec de simples caméras, cela réduirait ainsi considérablement les coûts et rendrait accessible cette technologie à toutes les académies.
Cependant malgré la multitude de fonctions que comporte les IA et les drones, un facteur déprendra toujours et seulement du sportif et ne saurait être influencé, c’est bien évidemment son mental ainsi que son état d’esprit.

Les drones et l’IA en plongée

Alice Modolo nous explique que sous l’océan aussi, les intelligences artificielles sont indispensables. Pouvant accompagner les plongeurs, l’arrivé de drones sous marins pouvant actuellement descendre jusqu’à 100 mètres de profondeur, permettent une meilleure appréciation des fonds marins.
Les drones pourront ainsi garantir la sécurité du plongeur, en évitant les multiples dangers de l’océan comme les courants marins. Les sportifs pourront également observer leurs techniques de nage et celles de leurs adversaires pour améliorer leurs capacités physiques. Ça sera aussi l’occasion de rendre visible au grand public l’étendu du monde marin pour rendre plus attrayants les sports marins et pourquoi pas éveiller de nouvelles vocations.

Ce sera dans le cadre du WAIFC (World Artificial Intelligence Cannes Festival) qui se tiendra le 14 et 15 avril, qu’on en apprendra certainement plus sur le renouveau du monde sportif. Maintenant reste à savoir si les sportifs seront de la partie dans ce projet révolutionnaire ou si ils préférerons garder leurs distances avec cette nouvelle technologie.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire