L’Italie déconfine mais garde les frontières fermées

L'Italie*, qui s'était reconfinée le 15 mars dernier, prend le pari de déconfiner une grande partie de son territoire, en zone jaune. Une couleur qui permet aux cinémas et théâtres de rouvrir et aux restaurants, de servir en terrasse. Une sorte de période de transition pour observer l'évolution de l'épidémie, avant de nouvelles mesures de déconfinement à partir du 1er juin, quand si la Ligurie et le Piémont restent en jaune, les restaurants pourront alors aussi servir en intérieur, de 5h à 18h. Mais la frontière, elle, reste fermée même pour les frontaliers. Il faut une bonne raison pour franchir la frontière (santé, travail, transit...).

Cette réouverture s’applique aussi aux lieux de culture : théâtres, salles de concert, cinémas. Mais des conditions ont été imposées : des places nominatives, une distance d’un mètre à respecter entre chaque spectateur, une jauge du public qui ne doit pas dépasser 50% de la capacité de la salle et un maximum de 1.000 spectateurs en plein air et 500 en intérieur.

Les boîtes de nuit restent fermées. Au-delà du 1er juin, si la situation sanitaire le permet, certaines compétitions sportives pourront reprendre avec des limitations en termes de participants et de spectateurs. Quant aux spas et aux parcs d’attractions, il faudra attendre le 1er juillet.

*L’Italie continue d’enregistrer en moyenne plus de 300 morts chaque jour, même si les contagions et le nombre d’admissions en réanimation diminuent.

Partager

Laisser un commentaire