L’UPE 06 regarde vers le futur

Hier à la Banque Populaire de la Promenade des Anglais, l'Union Pour l'Entreprise 06 (UPE), organisait une conférence de presse suivie de l'Assemblée Générale annuelle afin de présenter les nouveaux membres du Bureau, faire un bilan et donner les perspectives futures de l'association.

"On ne change pas une équipe qui gagne" s’exclame Phillipe Renaudi, président élu de l’UPE 06, à l’annonce de la nouvelle composition de son Bureau. Son équipe est constituée d’anciens et de nouveaux. Il compte au total 12 membres statuaires :

Le nouveau bureau se compose comme suit :

Philippe Renaudi Président UPE06 ; Honoré Ghetti 1er Vice-président ; Anis Nassif Trésorier ; Bernard Mouret trésorier adjoint ; Anne Lechaczynski secrétaire générale ; Karine Brut, secrétaire générale adjointe ; Thierry Teboul Vice-président commerce syndicats ; Anny Courtade Vice-présidente commerce Adhérents directs ; Bruno Valentin Vice-président services syndicats ; Claire Peradotto Vice-président services adhérents directs ; Laure Cardalous Vice-président Industrie Syndicats ; Stéphanie Calviera, Vice-président Industrie adhérents directs.

Cinq conseillers viendront renforcer le bureau : Fabienne Gastaud, Marielle Walicki, Daniel Sfecci, Max Estin et Philippe Ippolito. Et six délégués territoriaux seront en charge de l’animation des bassins économiques azuréens.

Pour cette nouvelle mandature, le Président a opté pour une "totale parité hommes/femmes" affirme-t-il. Il est très heureux qu’une telle égalité se fasse au sein de l’association et souligne la rareté d’une parité comme celle-là : "avoir le même nombre d’hommes et de femmes au sein d’une organisation comme la nôtre, on ne le verra presque jamais en France".

L’heure du bilan

Après avoir annoncé sa nouvelle équipe, c’est l’heure d’un point sur les trois dernières années, et les résultats sont intéressants car davantage de services UPE 06 ont été apportés aux entreprises comme : des speed business dating ou rencontres d’affaires entre plusieurs entreprises, une centaine d’ateliers et d’événements par an, l’accès pour les entreprises à la recherche et au développement grâce à un concours, la création d’un campus numérique qui permet la consultation de contenus pédagogiques et autres. Mais ce n’est pas tout.

L’UPE 06 a aussi réussi à renforcer les liens avec les collectivités locales et les services de l’Etat, avec l’organisation de 9 rencontres économiques territoriales, ainsi qu’un travail avec les préfets et les principaux élus. Elle accroît aussi sa présence au niveau Régional et National grâce à Honoré Ghetti, président régional de la CPME et membre du bureau et Yvon Grosso, membre du Medef. C’est aussi 90 000 h de bénévolat d’entrepreneurs par an qui ont été offertes aux entreprises azuréennes. Pour Phillipe Renaudi, c’est "beaucoup de temps passé qui coûte peu à l’Etat et aux collectivités".

Pour faire simple, ces trois années d’action ont permis :
- une augmentation de 40 % des adhérents directs
- une progression de 30 % des recettes des cotisations des adhérents.
- un renforcement des liens avec les collectivités
- une meilleure pénétration du réseau patronal

Ambitions futures

Pour les trois prochaines années de mandatures, l’UPE 06 voit déjà loin et de nombreuses actions seront poursuivies comme : les rencontres annuelles avec les entreprises, les rencontres économiques territoriales (9 en 3 ans), l’événement annuel "Les Entrepreneuriales", la poursuite des commissions UPE en coordination avec la CCI. Pour le président : "il est important de remettre en place ce qui a bien fonctionné durant ces trois ans, et surtout de continuer à investir de nouveaux champs d’action".

C’est pour cette tactique que va opter la nouvelle équipe de l’UPE, avec la création d’un nouvel axe "commerce" au sein de l’association. "Il faut soutenir les commerçants" s’exclame Philippe Renaudi et apporter une réflexion plus politique à cette question avec des initiatives comme le "Pacte National pour la revitalisation des CENTRES-VILLES & CENTRE-BOURGS" proposé par le Sénat. Heureusement, ce sujet pourra largement être abordé lors de la prochaine édition des "Entrepreneuriales", où le thème du "commerce" a été choisi.

L’UPE prévoit aussi de renforcer ses liens avec les branches professionnelles, pour développer davantage de synergies entre les entreprises, elle souhaite aussi initier une nouvelle dynamique et apporter son soutien aux femmes chefs d’entreprises puis pour finir créer un "club des entreprises de plus de 50 ans". Une initiative qui devrait être mise en oeuvre dès septembre 2020 avec d’autres nombreuses actions.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message