La communauté d’agglomération de la Riviera Française recrute des ingénieurs pour le développement de ses vallées

Jeudi dernier, le conseil communautaire a voté à l’unanimité le recrutement d’ingénieurs afin de développer les projets de territoire pour ses vallées et d’aider les agriculteurs.

La communauté d’agglomération de la Riviera Française (carf) fait partie des 32 lauréats du plan montagne d’ingénierie. Concrètement, cela signifie que onze communes vont pouvoir bénéficier de ce plan d’investissement national de 650 millions d’euros. Ces onze communes sont Tende, Sainte-Agnès, Sospel, Castellar, Castillon, Fontan, Gorbio, Breil-sur-Roya, La Brigue, Saorge et Moulinet.

Le plan montagne ingénierie permettra notamment à la carf de recruter un chef de projet afin d’accompagner la mise en œuvre et le suivi du projet de développement touristique. Un financement à hauteur de 60.000 euros par an lui sera accordé pour une durée de deux ans.

Ce poste de chef de projet sera doublé : puisque la carf fait partie du dispositif des espaces valléens pour la période 2021-2027, elle va demander une subvention au fonds national d’aménagement et de développement du territoire afin de pouvoir recruter un ingénieur tourisme. Ce poste pourra être financé par l’État à hauteur de 40%, pendant 3 ans maximum, et dans la limite de 20.000 euros par an.

Après avoir également voté à l’unanimité, lors du conseil communautaire, pour l’attribution de 50.000 euros au fonds de concours destiné à soutenir les entreprises sinistrées et à relancer l’économie des vallées touchées par la tempête Alex, il semblerait que la carf mette le paquet pour redynamiser ses vallées.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire