La Journée de la Shoah : un souvenir gravé dans la mémoire collective

Cette année, Yom Hashoah, la Journée commémorative des victimes de la Shoah a eu lieu le jeudi 8 avril* en mémoire de 6 millions de morts de la folie nazis lors de la 2e guerre mondiale (1939-1945).

À Nice, une cérémonie de commémoration s’est tenue à l’extérieur du cimetière sur la colline du Château, là où les noms des victimes de confession juive sont inscrits. Pour des raisons sanitaires, elle était en forme privée.

Le Maire de Nice s’est adressé aux représentants de la communauté juive avec ses paroles : "Cette commémoration n’a de sens que si nous construisons chaque jour les digues contre l’irréparable. Au-delà du chagrin et de l’effroi, commémorer le YomHashoah, c’est prendre l’engagement de lutter contre toutes les causes de l’extermination."

La commémoration se tient généralement le 27 du mois hébraïque de nissan (entre le début du mois d’avril et celui de mai selon les années) dans le calendrier hébraïque.
Cette date a donc été choisie en 1953, sous l’impulsion du 1er ministre David Ben Gourion et du président Ytzak Ben Zvi, pour devenir le Yom Hashoah, en souvenir de la date de commencement de la révolte du ghetto de Varsovie.

Partager

Laisser un commentaire