La Journée européenne pour l’insertion de la jeunesse s’ouvre à Nice

En présence de Madame Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé, la journée européenne pour l’insertion de la jeunesse s’est ouverte dans l’enceinte du Centre Universitaire Méditerranéen de Nice en ce jeudi 18 avril.

La question de l’insertion des jeunes est centrale. Les trois partenaires, Français, Portugais et Roumain, inscrits dans un projet de partenariat stratégique, se sont réunis aux côtés des travailleurs sociaux venus nombreux assister aux discours d’ouverture de cette Journée européenne.

Les différents représentants des associations impliqués dans le projet ont chacun à leur tour exposé les objectifs du Regroupement Européen pour Générer une insertion Réussie de la Jeunesse. Lors de son élocution, la Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé a mis l’accent sur les différentes mesures (21) mises en place « pour lutter contre la pauvreté des jeunes dans nos sociétés ».

Les associations partenaires

Les coordinateurs et les partenaires associés au projet « Réagir Jeunesse » sont au nombre de trois :

  • L’Association Montjoye : une structure française départementale créée en 1949 qui compte 98 adhérents. Ses champs d’action concernent le développement de l’enfant et du jeune, l’insertion et l’accès à l’autonomie et le soutien à la citoyenneté.
  • L’Association Frauga : une structure portugaise d’utilité publique créée en 1996 qui compte 250 adhérents. Ses champs d’action concernent la culture et le développement local.
  • L’Association DoxDomia : une structure roumaine fondée par des universitaires et créée en 1998 qui compte 200 adhérents. Ses champs d’action concernent la promotion de la jeunesse, l’éducation, le développement culturel et local et le soutien aux personnes en difficulté.

Un parterre d’associations a fait le déplacement pour discuter et présenter les objectifs communs pour l’insertion des jeunes. « Il s’agit de permettre aux jeunes d’avoir un emploi et une stabilité économique  », s’est exprimée Joëlle Martinaux, Adjoint au Maire Délégué à la Solidarité, aux affaires sociales et aux Handicaps.

Le consul roumain de France, Stefan Grigore de Fay a évoqué les principaux thèmes sur lesquels il est primordial de se concentrer selon lui : « culture, générosité, transmission et exemple sont les points essentiels pour améliorer l’insertion des jeunes ». Le consul a conclu son discours par une annonce particulière puisqu’il fait une généreuse donation de 4000 euros pour la reconstruction de la Cathédrale Notre Dame de Paris.

Quel objectif pour cette Journée dédiée à la jeunesse ?

L’objectif de la Journée européenne pour l’insertion de la jeunesse en partenariat avec le programme Erasmus+ et l’association Réagir Jeunesse se divise en trois axes :

  • Partager plus largement les réflexions, les actions et les résultats d’une expérience européenne
  • Ouvrir les échanges à tous les acteurs engagés sur cette thématique
  • Donner l’opportunité de s’associer à l’expérimentation des outils

La Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé, Christelle Dubos s’est également rendue à la fondation de Nice Patronage Saint-Pierres Actes pour échanger avec des jeunes et des partenaires intervenants.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message