La Métropole met en place un système de soutien psychologique et social

Dès la fin de l'épisode d'intempérie qui a frappé les Vallées des Alpes-Maritimes, la Métropole et la ville de Nice ont activé à la Maison pour l'Accueil des Victimes une cellule de soutien psychologique et social. Un lieu ouvert 7/7J pour toutes les personnes ayant été impacté directement ou indirectement par la tempête.

Assurer la coordination du soutien matériel et psychologique aux sinistrés, tel est le rôle des agents présents à la Maison pour l’Accueil des Victimes situé au 6 rue Gubernatis. Depuis samedi, le lieu de soutien reçoit des personnes parfois dans des situations de grande précarité.

Sur place, plusieurs pôles ont été organisés afin de répondre aux différents besoins des sinistrés de manière individuelle. Un premier bureau s’occupe de fournir une aide psychologique. "Souvent, lorsque l’on a le besoin d’une aide psychologique il est difficile de franchir le pas, et ici un grand nombre de personnes viennent car elles se disent j’ai besoin de me confier à quelqu’un, d’être entendu et qu’on me prenne en main car je n’y arriverai pas seul", explique Christian Estrosi. En tout, dix psychologues et plus de 50 agents de la ville, de la Métropole et du CCAS (principalement des assistantes sociales) se relaient pour prêter une oreille attentive.

Un peu plus loin en suivant le circuit d’accompagnement, les différents agents sont présents pour entourer les sinistrés. Un cheminement qui ressemble à celui déjà mis en place après les événements du 14 juillet 2016. Les personnes passent par un service social puis un salon d’entretien qui permet d’évaluer les besoins de chacun.

Ensuite, elles sont escortées vers différents pôles assurance, juridique et logement. Une fois la question du relogement des personnes réglées, une assistance peut être organisée afin de faire livrer du matériel ou des denrées alimentaires en fonction des besoins. Trois juristes épaulés par l’Ordre des Avocats ainsi que deux écrivains publics sont également présents pour le traitement de tout type de dossiers comme les assurances par exemple.

En plus de ces différentes actions, les services sont en perpétuelle adaptation face aux différents cas de figures. "À chaque fois que nous sommes en contacte avec des sinistrés nous découvrons de nouvelles problématiques. La dernière en date concerne les véhicules qui sont restés dans les villages après l’évacuation des populations sur place. Pour y remédier nous avons organisé un convoi en bus pour permettre aux gens de récupérer leurs véhicules", ajoute Romain Gitenet, directeur de l’Agence de Sécurité Sanitaire, Environnementale et de Gestion des Risques.

Un standard téléphonique permanent est joignable en permanence au 04.97.13.59.69. Ce numéro doit permettre aux personnes qui n’ont pas eu l’occasion de remonter dans la Vallée ou qui sont redescendues par leurs propres moyens sans être passées par la cellule d’accueil d’urgence de l’aéroport de bénéficier de l’aide mise en place par les services de la Métropole.

Une cellule pour refaire les papiers et demandes diverses est joignable au 04.97.13.24.50.

Quelques chiffres :

  • 631 personnes accueillies
  • 104 personnes relogées à l’hôtel ou en apart’hôtels
  • 55 taxis volontaires et des chauffeurs de la ville ont pris en charge 168 sinistrés
  • 30 personnes en EHPAD ont été hebergées dans les EHPAD du CCAS de Nice
Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire