La municipalité niçoise annonce des mesures renforcées anti-virus

Alors que le taux de contamination dépasse les 600 cas sur 100 000 et reste supérieur à la moyenne nationale, la Mairie de Nice, suite à une réunion du Conseil scientifique local, a décidé de renforcer les mesures de sécurité sanitaire afin de gérer au mieux la situation sanitaire qui reste problématique. Seniors et jeunes sont les cibles prioritaires des nouvelles initiatives annoncées ce mardi par Christian Estrosi qui les a ainsi commentées : " je préfère le pass sanitaire au confinement ...sanitaire".

Parmi celles-ci :

  • Le lancement dès cette semaine de la campagne de rappel vaccinal à destination des séniors de plus de 80 ans

Les 32 000 personnes de plus de 80 ans vaccinées par la Métropole seront contactées à partir de cette semaine, par courrier, pour leur proposer un rappel vaccinal 6 mois après l’injection de leur seconde dose. Elles pourront se faire vacciner à partir du 30 août (idem pour les résidents des EHPAD)

  • L’annonce de certaines mesures pour faciliter l’accès à la vaccination des plus jeunes, en établissement scolaire ou dans les clubs sportifs dès les premiers jours de la rentrée.

Dans le département 27 000 jeunes de 12 à 17 ans ont reçu une première dose de vaccin, soit 35% de cette classe d’âge. Les 50% devraient être atteints début septembre.

À compter de la rentrée, des créneaux dédiés aux collégiens, lycéens, étudiants et apprentis seront réservés le mercredi après-midi pour une vaccination sans rendez-vous au Palais des expositions. Dans les Universités, deux sites de vaccination fixes seront mis en place à Valrose et Carlone en partenariat avec Université Côte d’Azur ( + des équipes mobiles). Tous les présidents de clubs sportifs recevront un courrier rappelant l’intérêt de la vaccination.

  • Le soutien aux commerçants qui respectent l’obligation légale de contrôle du passe sanitaire mais qui font face à des charges supplémentaires à ce titre.

Afin de continuer à les aider, les soutenir au maintien de leur activité, et les accompagner dans l’application du passe sanitaire, la Métropole Nice Côte d’Azur va leur octroyer une aide forfaitaire de 500 euros (présenté au prochain Conseil Métropolitain), en complément de toutes les aides directes qui ont été déjà versées à plus de 4 800 entreprises dont près de 3 500 à Nice.

  • La poursuite de l’accompagnement des séniors touchés par la fracture numérique pour faciliter l’accès leur passe sanitaire
    Par la réalisation, pour eux, d’une carte toute simple, au format carte de crédit, sur laquelle sera imprimé le QRcode de la personne concernée.

Par ailleurs, la Police Municipale renforcera les contrôles des établissements qui doivent faire appliquer la vérification du passe sanitaire.

De plus, un arrêté sera pris sur la fermeture de la Promenade du Paillon dès 21 heures pour éviter les regroupements.

Partager

Laisser un commentaire