La nouvelle cuisine centrale : le Chef Ratatouille prend du galon

La nouvelle cuisine centrale *,située dans la Plaine du Var, au coeur de l’Eco-Vallée est l’un des investissements les plus importants de son 2e mandat (32 millions d’euros). Elle rentrera en fonction à la prochaine rentrée scolaire.

Cet équipement de restauration collective, parmi les plus évolués de France en termes qualitatif et environnemental, permettra d’obtenir l’équilibre nutritionnel, dès le plus jeune âge, des plus de 25.000 convives des 99 restaurants scolaires et 28 crèches municipales (plus de 30.000 avec la nouvelle cuisine centrale).**

Avec la rentrée en activité de cet outil, d’autres objectifs pourront être atteints :

Le bannissement total du plastique au sein de la cuisine centrale et dans les cantines de Nice dès la rentrée scolaire 2019 et avec 5 ans d’avance sur l’échéance fixée par la loi EGALIM

La présence de produits de qualité, Bio, labelisés… . Le seuil de 50% sera atteint d’ici 2020 soit avec 2 ans d’avance sur l’échéance fixée par la loi EGALIM

La nouvelle cuisine centrale,toujours dirigée par le chef Sébastien Mhuet, avec ses nouveaux équipements prévoit un espace spécifique pour la production des menus pour plus de 300 enfants allergiques et atteints de troubles du métabolisme.

De nouveaux tarifs de restauration scolaire en complément de ceux existants seront mis en place , afin de faire bénéficier encore plus de famille de tarifs réduits. Une mesure qui permettra à 28,63% des familles qui bénéficient des tarifs réduits actuels de bénéficier de ces nouveaux tarifs soit 1.847 enfants. A l’occasion de la prochaine réunion du Conseil municipal , le maire de Nice proposera un tarif à 1 euro pour les tarifs réduits.

* sur un terrain de 13000 m2, la bâtiment aura une superficie de 5393 m2

** 77 agents de la cuisine centrale, 15 agents administratifs, 640 agents de restauration scolaire

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message