La préfecture délivre le permis de construire du futur Marché d’Intérêt National (MIN) de Nice

Le préfet des Alpes-Maritimes vient d’autoriser la délivrance du permis de construire du futur MIN à la Baronne. Un projet qui va s’étendre sur 13,5 hectares.

Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur se félicite de ce projet de construction auquel il vient d’autoriser la délivrance du permis de construire. Un projet au nom de "Marché d’Intérêt National" (MIN).

Lettre du maire Estrosi

"Une nouvelle étape est franchie et je m’en félicite", affirme le maire de Nice. "Ce transfert est un projet ambitieux qui va doter nos agriculteurs et nos grossistes d’une plateforme agro-alimentaire performante et innovante, plus respectueuse de l’environnement. C’est pour moi une priorité, alors que je viens de lancer notre Projet Alimentaire Territorial qui vise notamment à sécuriser l’approvisionnement alimentaire des habitants de la Métropole, de permettre à notre agriculture locale de se maintenir, de se développer durablement et d’innover."

"Ce transfert du MIN s’accompagne d’une politique agricole et foncière qui sanctuarise nos terres agricoles, valorise les friches et installe de nouvelles exploitations pour développer les circuits courts. La Métropole Nice Côte-d’Azur s’engage pour une agriculture du 21e siècle qui réponde aux attentes des citoyens et aux enjeux climatiques tout en réinventant des modèles qui tiennent compte de la place des agriculteurs locaux et de leur juste rémunération. Le futur MIN d’Azur s’inscrit pleinement dans cette politique".

A propos du futur MIN

Le futur MIN de Nice va s’étendre sur 13,5 hectares dont 3,8 hectares sont sanctuarisés par mesure de protection écologique avec 35 700 m2 de surface bâtie affectée au MIN et 7 000 m2 de programme associé, pour un coût d’environ 124 millions d’euros hors taxes assumé intégralement par la Métropole Nice Côte-d’Azur sous couvert d’un contrat de partenariat.

Cet outil développe une stratégie de filière renforçant l’activité commerciale et de distribution. Cinq secteurs y seront représentés :
- Fruits & Légumes
- Autres produits alimentaire (frais-congelé-boissons)
- Viande
- Produits de la Mer
- Fleurs & Plantes & Accessoires.

De nouvelles installations à performance énergétique optimale, avec le recours aux énergies renouvelables (géothermie et photovoltaïque), équipé d’un système smart grid, permettant d’ajuster consommations et besoins en temps réel.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Rédacteur

Laisser un commentaire