La Région débloque 10 millions d’euros pour le plan d’urgence suite aux intempéries

Présent à Nice pour la visite du Président de la République, le président de la Région Renaud Muselier en a profité pour annoncer les mesures de soutien que le Conseil Régional votera vendredi lors d'une séance plénière. A ses côtés, Christian Estrosi président de la Métropole, le Président du Conseil Départemental Charles-Ange Ginésy, le député Eric Ciotti et le Vice-Président de la Région et néo-sénateur Philippe Tabarot.

Toujours réactif, le président du Conseil Régional a précisé : "Selon le Préfet des Alpes-Maritimes nous déplorons 1 milliard d’euros minimum de dégâts, 500 millions sur les vallées de la Vésubie et de la Tinée et 500 millions sur la seule vallée de la Roya. Les dégâts sont en cours d’évaluation mais nous pouvons espérer une réouverture dans quelques semaines et non pas au bout de plusieurs mois comme lors des inondations de l’année dernière".

Cette enveloppe de 10 millions* se décompose comme suit :

• Deux millions d’euros -auxquels s’ajoutent avec 800 000 euros supplémentaires de la Métropole - pour les entreprises des communes impactées :

- 1 600 entreprises concernées,
- Jusqu’à 50 % de la perte d’exploitation sera couverte,
- 200 euros par jour et par employé sur la période allant du 2 octobre au 31 décembre –

Un comité régional de sélection avec CCI, Métropole, Région, CMAR – toutes les
entreprises peuvent dès à présent se rapprocher de leur chambre pour déposer le dossier. Les premiers versements sont début novembre.

Trois millions d’euros pour les exploitations agricoles.

Sur les trois vallées, plus de 80 exploitations touchées avec des bergeries et laiteries détruites, des troupeaux entiers emportés.

• Pour les pertes de moins de 10 000 euros, est prévue une aide automatique de 1 000 euros.
• Pour les pertes supérieures à 10 000 euros, la Région leur versera 10 %.
• Des crédits d’investissement seront mis en place pour reconstruire les exploitations.

5 millions d’euros pour les communes touchées par la catastrophe :

• Ces communes pourront déposer deux dossiers d’aide aux communes dans le cadre du (Fonds régional d’aménagement du Territoire – FRAT) spécifique aux dégâts causés par la tempête ALEX.
• Au total, chacune pourra obtenir 400 000 euros de la Région pour les travaux immédiatement nécessaires pour la commune.

D’autres actions sont prévues pour la suite :

• Proposer à l’Etat d’inscrire au Contrat de Plan Etat-Région 2021-2027 un volet pour la reconstruction afin de lancer au plus tôt les réparations d’infrastructures routières partout dans les zones sinistrées.
• Proposer un Contrat de proximité au Département des Alpes-Maritimes et à la Métropole Nice Côte d’Azur pour financer les travaux de la reconstruction des infrastructures routières qui sont de leur compétence.
• Saisir la Présidente de la Commission Européenne pour que notre région bénéficie, à la suite de ce désastre, du Fonds d’urgence catastrophes naturelles de l’Union Européenne.
• Mettre en place les Contrats de rivière afin de restaurer les milieux naturels de ces cours d’eau et, à terme, d’éviter que ne se reproduisent de telles tragédies.

*Une deuxième enveloppe de 40 millions d’euros est débloquée dans le cadre
du Fonds Régional d’Aménagement du Territoire (FRAT).

Photo : Claude Almodovar

Partager

Laisser un commentaire