La Tour Saint-François bientôt ouverte aux Niçois

Ce jeudi, une visite de chantier a permis de découvrir les premières volées de l’escalier métallique de la Tour Saint-François. Il s’agit d’une nouvelle étape dans le grand projet de réhabilitation de l’ensemble patrimonial Saint-François.

La Conservation régionale des monuments historiques et le Service régional d’archéologie considèrent ce projet comme l’un des plus importants parmi ceux menés en centre-ville en France. La Place Saint-François et ses bâtiments sont inscrits dans le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Vieux-Nice dont le comité de pilotage est présidé par Jean-Luc Gagliolo.

Débuté au printemps 2018 et pour un investissement prévisionnel de 1 250 000 €, ce chantier a pour objectif de nettoyer et préserver les parties anciennes de la Tour, de consolider toutes les menuiseries, d’installer un escalier métallique hélicoïdal ainsi que d’intégrer un éclairage adapté et des équipements de sécurité.

« Nous sommes attachés à la sauvegarde de notre patrimoine, à sa recherche et à son passé. La tour la plus élevée de notre ville sera donc ouverte à tous ceux qu’ils le souhaitent dès le mois de septembre », explique Christian Estrosi.

Dans le prolongement des études scientifiques et techniques préalables, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) a émis un avis favorable aux travaux d’aménagements intérieurs de la Tour Saint-François qui permettra une ouverture aux Niçois dès la prochaine édition des journées européennes du patrimoine, du 20 au 22 septembre 2019.

La Tour Saint-François

Indissociablement liée à l’histoire de l’Eglise et au couvent des franciscains, dont elle constitua originellement le clocher, la Tour Saint-François est devenue après la Révolution une tour-horloge communale. Inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1993, elle est désormais une tour-point de vue culminant à 50 mètres de hauteur, offrant un panorama exceptionnel sur la Ville de Nice. Donc à vos agendas pour avoir la chance de dominer, depuis le Vieux-Nice, la capitale azuréenne.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message