La ville de Nice mène une campagne de sensibilisation chez les jeunes des quartiers prioritaires aux inscriptions sur les listes électorale

Consciente de l’importance pour chaque citoyen de participer à la vie démocratique du pays, la ville de Nice a lancé, début février une vaste campagne de sensibilisation à destination notamment des quartiers.

A quelques jours de la clôture des inscriptions sur les listes électorales fixée au 4 mars , la Ville de Nice se mobilise afin d’encourager les citoyens, et notamment les jeunes et les habitants des quartiers prioritaires, à participer aux prochaines élections présidentielles et législatives de l’année 2022.

En effet, en 2017, plus de 7,6 millions de Français étaient « mal-inscrits » parmi lesquels 51% des 25-29 ans. Un chiffre important auquel il faut ajouter 3 à 4 millions de citoyens « non-inscrits ».

Lors des dernières élections en France de juin 2021, près de 85% des habitants des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville se sont abstenus. Non inscription et absentions, moins de deux jeunes des quartiers sur dix s’expriment lors des élections créant une faille démocratique non négligeable.

C’est pourquoi, après une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux, l’ensemble des bailleurs sociaux des quartiers de l’Ariane, des Moulins et des Liserons a affiché dans les halls d’immeubles des affichettes rappelant la procédure d’inscriptions sur les listes électorales.

+ d’infos sur www.nice.fr

Partager

Laisser un commentaire