La Ville de Nice participe pour la première fois au projet « Filme l’avenir »

Dans le cadre du projet, seize villes au total sont appelées à produire un film de 90 secondes sur la thématique de la solidarité. Une initiative de l'association « Les Amis du Comedy Club » présidée par l'humoriste Jamel Debbouze.

Le concours est lancé depuis le 12 juillet et va s’étendre jusqu’au 30 septembre 2021 sur tous les territoires sélectionnés. Une vingtaine de jeunes âgés entre 16 et 30 ans, membres d’associations et surtout passionnés de l’audiovisuel vont représenter la Ville de Nice. Avant le lancement du tournage, ils ont été initiés à la réalisation notamment l’écriture du scénario, le découpage, le tournage et le montage. Les ateliers se poursuivent dans les autres villes jusqu’au 30 août.

Nice « filme l’avenir »

Sous la houlette d’Anthony Borré, Premier adjoint au Maire, Maty Diouf, Adjointe déléguée à la lutte contre les discriminations, aux droits des femmes, à l’action humanitaire et aux solidarités internationales et Pierre Barone, Conseiller municipal subdélégué à la vie associative et à l’engagement citoyen, s’est tenu hier, la cérémonie de lancement des tournages.

10h. Chacune des quatre équipes en compétition retrouve son lieu de tournage afin de matérialiser dans un film de 90 secondes leur conception de la solidarité. Le principe est de « permettre aux jeunes des quartiers et aux associations de faire entendre leurs voix afin de promouvoir un monde plus solidaire ». Un objectif qui cadre avec la vision de Maty Diouf. Selon elle, « les jeunes ne doivent pas se demander ce que la Ville de Nice a fait pour eux mais ce qu’ils peuvent faire pour leur ville ». Le thème de la solidarité pourrait donc être un apport dans un contexte sanitaire où les relations humaines ont été détériorées.

Des jeunes en action

Téléphone portable à la main, scénario en tête, encadreurs à leurs côtés, les Azuréens en compétition sont parés pour tourner leur propre film. « Le scénario que je propose est tiré de mon vécu. Pendant le confinement, mon association et moi avions distribué du chocolat aux enfants pour qu’ils ne dépriment pas. Pour moi, c’est ça la solidarité », a déclaré Abdel, participant au concours. Pour matérialiser cette vision, l’équipe d’Abdel est accompagnée par Chabname Zariab et Hind Harfaoui, toutes deux des réalisatrices professionnelles. Si son film est retenu parmi les meilleurs, il sera diffusé sur France TV slash, partenaire du projet. En outre, il bénéficiera des ordinateurs , smartphones, logiciels de montage, des cartes cadeaux et d’un mentor pour l’accompagner dans la réalisation de son film. Les résultats seront dévoilés le 17 novembre 2021 à Paris.

Lorène Mabou

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire