Le 109 sur la route du Tiers-Lieu

Ce jeudi, en prélude de la 5e édition d’Eclairage Public, 3 jours d’événements dédiés aux arts urbains du 24 au 26 septembre, le Maire de Nice Christian Estrosi a ouvert la journée de réflexion sur Le 109 avec les acteurs culturels du site, aux côtés de Patrick Levy-Waitz, Président de l’association France Tiers lieux.*

Initié par Christian Estrosi en septembre 2008, Le 109 est devenu en 13 ans un lieu de création inscrit dans le mouvement des Nouveaux territoires de l’Art. L’exigence artistique qui a été installée au 109, dès l’origine, a permis le développement d’un site artistique ouvert à tous les publics et à toutes les populations.

« Le dessein est de cultiver un projet culturel, urbain, économique, éducatif, écologique, social et sociétal. Le 109 installera des activités aux économies multiples, du public, du privé et de l’intermédiaire afin de contribuer à la cohérence et à l’attractivité globale du site. », a affirmé l’édile en s’adressant aux professionnels présents.

Avec La Station, L’Entre-Pont (Le Hublot, Les Cies Grain de Sable, Théâtre de la Massue et/TranS/), Antipodes, Le Forum d’Urbanisme et d’Architecture, Le Syndicat des Architectes, Botox(s) et les artistes résidents dans les ateliers municipaux, Le 109 est devenu une fabrique culturelle essentielle dans le paysage culturel niçois.

Aujourd’hui, de nouveaux acteurs vont devenir résidents du site : Panda Events, Whole Street, La Bande Passante, le CIRM -Centre national de création musicale, l’Université Côte d’Azur, la Cie Gorgomar.

Compte tenu de la spécificité du 109, de la diversité des compagnies résidentes et des modes de production, la Ville de Nice, en accord avec les acteurs culturels et les partenaires institutionnels, va faire évoluer le mode de gouvernance du 109 vers une gouvernance partagée, associant les différents acteurs culturels, institutionnels et associatifs.

*Les tiers-lieux culturels sont des espaces centrés autour d’évènements artistiques visent à créer et animer la vie culturelle du territoire. Ils sont un lien entre les acteurs (publics, associatifs) de la culture d’un territoire et les friches culturelles.

Partager

Laisser un commentaire