Le Carnaval, prisonnier ?

Viva ! La liste divers gauche mené par Mireille Damiano a décidé de faire parler d'elle.

"Libérer le carnaval de Nice"

Barricader derrière de grandes murailles noires. Traditionnellement, le carnaval est un événement populaire, pour s’amuser, se déguiser et festoyer.

Viva ! Dénonce ce moment, devenu une fête pour ceux qui payent. Il n’est plus partagé, protégé par des barrières sociales. Le Carnaval n’est plus une fête populaire, elle est "cloisonnée, sécurisée, bunkérisée et élitiste."

La liste se désole également de l’organisation, une ville coupée en deux, une ligne de tramway a l’arrêt, des rues fermées. Autant de personnes barricadées à l’intérieur d’un même endroit est jugé dangereux en cas de problèmes (mouvement de foule ou autres).

Viva ! Se propose de libérer le Carnaval niçois de ces entraves.

- Plus de barrières, de palissades, un carnaval accessible a tous, sans condition de déguisement.
- Proposer avec les habitant·es des quartiers concernés un parcours et une zone carnavalesques sans couper la ville en deux.
- Rendre le carnaval de Nice gratuit.
- Refaire du Carnaval de Nice un événement culturel, qui associe les Niçois et les Niçoises, dans la diversité des cultures de notre ville.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire