Le centre ville de Nice se modernise

Une nouvelle phase du projet d'embellissement débuté depuis près de 10 ans dans différents quartiers de la ville de Nice est lancée. Pour celui-ci qui s'étend sur un périmètre de 70 hectares la ville a fait appel à un Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD).

Après l’Ariane en deux parties et Les Moulins c’est maintenant au secteur Notre Dame, Vernier, Thiers et Lépante de faire peau neuve. Le périmètre concerne environ 17 500 habitants qui vivent pour la majorité dans des immeubles datant d’avant 1915 et 1974. Les projets embellissement (quatre au total) sont principalement concentrés sur les secteurs Trachel et Notre-Dame avec pour objectif d’intervenir sur des logements dégradés, développer l’offre de service afin d’améliorer la qualité de vie des habitants.

Grâce au PNRQAD d’un montant de 78 millions d’euros, 12 copropriétés ont été accompagnées dans la mise en œuvre de travaux de rénovation. Au rang des chantiers pour les trois années à venir :

  • Création de 30 logements étudiants (résidence "L’Abelha" livrée l’an dernier)
  • Construction de logements sociaux (livré au mois de novembre) et d’une crèche de 40 places (pour 2022)
  • Démolition de 10 immeubles (rue Vernier et Cour Bensa) pour y créer 70 nouveaux logements (début de livraison en 2021 jusqu’en 2024)
  • Amélioration de 19 logements rue de Suisse et extension de la halte-jeux "l’île des enfants" (fin 2023)
  • Refonte du schéma de circulation de la rue Trachel (3e trimestre 2021)
  • Réaménagement et extension du square Colonel JeanPierre (fin 2021)
  • Démolition de la cour Bensa (2024)

Un projet d’envergure donc qui vise en partie à améliorer "le climat social parfois tendu et difficile avec du trafic que nous combattons depuis des années. Nous savons que pour mettre un terme à tout cela, il faut en passer par la reconquête d’un quartier par sa rénovation et par une répartition de la mixité des activités culturelles, sociales, sportives, environnementales, de l’activité commerciale et de logement, l’implantation d’entreprises... et ici naturellement ça prend tout son sens", explique Christian Estrosi en parlant des secteurs Vernier, Trachel, Clément Roassal et les transversales. "Ma stratégie depuis 2008, est de reconstituer une idée de quartier village dans Nice (Libération, Le Ray...). Vous avez tous ces lieux de reconquête qui nous permettent de reconquérir petit à petit les quartiers par cette notion où nous apportons une vie de commerce avec à chaque fois des dominantes différentes. Et c’est ce qu’il va se passer ici".

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire