Le clip solidaire « Nos vallées » à la rescousse des habitants

Le département des Alpes-Maritimes a présenté ce lundi ce single, qui rend hommage à ces vies et ces paysages détruits. Des sportifs, des chanteurs, des comédiens et même un champion d’apnée ont participé à l’élaboration de ce dernier. Les recettes engrangées iront pour la reconstruction des villages sinistrés.

« On va chanter, pour les villages de nos vallées ! » La dernière phrase du titre résume a elle seule l’ensemble de la chanson. Toutes les célébrités présentes dans ce morceau répondu favorable sans hésiter. Cette chanson peut surtout vous déboussoler au premier abord. « Quand j’ai entendu ce clip, sincèrement, cela m’a pris aux tripes. Cela m’a donné ce frisson rien qu’à entendre ces voix qui expriment toute la solidarité et toute l’union avec ceux qu’on a subis. Je suis sûr que le rythme de cette chanson va amener le succès », explique avec émotion Stéphane Brunello, le compositeur des paroles.

Un panel de célébrités de tous bords

Didier Deschamps, Noëlle Perna surnommée Mado la Niçoise, Michel Boujenah, Stéphanie Parja Medi... Leur point commun : ils ont tous été contactés par Gil Marsalla pour contribuer à l’amélioration de la vie des habitants. Mado est prête à apporter son soutien à sa manière. « Je veux apporter ma pierre à l’orifice », dit-elle avec un air très naturel. « Tout de suite, il reste en tête dès qu’on l’a enregistré et il reste jusqu’à que mort s’en suit.  » Medi a lui aussi été séduit par le projet. Il a vu ses amis s’impliquer dans le projet et a tout de suite répondu favorablement. « Je ne vois pas comment on peut arriver à dire non à un projet comme cela. On est là pour apporter un message de solidarité à notre communauté. »

Un projet qui s’est fait naturellement

Stéphane l’avoue, il n’a pas eu de difficulté pour le réaliser. Tout de suite, il a senti cette impulsion qu’a provoquée le projet. « On a senti une énergie qui est passée entre nous, même avec les interprètes. ». Pour trouver ceux qui vont chanter, il indique que ces choix ont été « faciles ». Ils sont venus les uns après les autres pour l’enregistrement. Prescilla Betti a décrit ce processus qu’elle considère comme étant un jeu d’enfant. «  J’ai eu la chance de commencer la journée en première. Tellement que la chanson m’a emporté. J’ai ressenti un envoi de soutien qui m’a libéré et m’a permis de chanter avec mon âme. Le tout en trois prises. »

L’envie de vouloir aider et contribuer au renouveau

En préambule de la présentation, le président du département, Charles-Ange Ginesy, a tenu à rappeler les dégâts colossaux provoqués par la tempête Alex. « Neuf personnes sont décédées dans les vallées de la Vésubie et la Roya. neuf personnes qui sont toujours portées disparues. Ce sont des centaines d’années de culture et de traditions qui ont été emportées. C’est la reconstruction des routes, d’un territoire. » Carla, qui a représenté la France à l’eurovision Junior 2020, a pu constater l’ampleur des effets de la tempête. Elle a pu ainsi visiter une école à la Roya. «  C’était important pour moi d’aller dans nos vallées et de voir tous ces enfants. Cela m’a touché de voir ces images. C’était un grand moment d’’émotion avec le maire de Breil-sur-Roya, Sébastien Olharan ainsi qu’à Tende. »

Si vous voulez acheter l’album nos Vallées, vous pouvez acheter l’album sur toutes les plateformes de streaming musical au prix de 1.29 euros. Il est aussi possible de le télécharger gratuitement via le site du département des Alpes-Maritimes

En parallèle de cet album, la comédienne Mado la Niçoise organise un gala de charité au théâtre de Drap le vingt-trois janvier. Tous les bénéfices seront reversés aux sinistrés des Vallées.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire