Le Conseil d’État annule l’élection municipale à Carros

Le Conseil d’État annule l’élection municipale du 15 et 22 mars 2020. Le résultat était contesté par le maire sortant Charles Scibetta.

Le Conseil d’État vient de confirmer "officiellement et définitivement" l’annulation des élections municipales à Carros dans les Alpes-Maritimes.

En février dernier, le tribunal administratif de Nice avait déjà rendu une décision en ce sens.

Ce qui a conduit à l’annulation de ce scrutin, c’est un différend entre Yannick Bernard, vainqueur des élections avec 50,34% des suffrages exprimés face au maire sortant Charles Scibetta, perdant avec 49,65% des voix.

Ce dernier dénonce des manœuvres politiques, des irrégularités dans la campagne et des "allégations diffamatoires et injurieuses" dans le journal satirique "Ficanas carrossois". Ces faits peuvent avoir altéré "la sincérité du scrutin".

Les Carrossois vont devoir revoter pour choisir leur maire. Maintenant, c’est au Préfet de fixer les nouvelles dates de la consultation.

Partager

Laisser un commentaire