Le Conseil Métropolitain en réunion de crise et en soutien du Prof. Raoult

Le Conseil des Maires de la Métropole c’est réuni hier matin, en gestion de crise*.

Face à la gravité de la situation , les maires ont pointé certaines priorités et adressé des préconisations au Gouvernement :

De renforcer les mesures de confinement pour mieux lutter contre la propagation du virus et de généraliser le port du masque non seulement pour le personnel soignant mais aussi pour tous les secteurs d’activité encore en fonctionnement ;

De proposer le dépistage du Covid 19 à tous les patients présentant des symptômes cliniques permettant de suspecter le diagnostic ;

De mettre à disposition du corps médical l’Hydroxychloroquine qui pourra être prescrite avec l’accord des patients ou des familles.

Plus important de ces généricités , une décision qui aura un impact concret du point de vue économique a été adoptée : "dès la fin du mois de Mars, la Metropole prendra en charge le loyer professionnel des auto-entrepreneurs et des TPE, permettant de soutenir les milliers d’entreprises souvent familiales pour lesquelles le chômage partiel n’aura pas d’impact" - a annoncé le président de la Métropole Christian Estrosi.

Une motion a été votée à l’unanimité concernant "l’hydroxychloroquine" dont Christian Estrosi est un soutien inconditionné.

Dans cette motion , ils félicitent "rôle et de l’excellence du Centre Hospitalier Universitaire de Nice qui participe l’essai clinique Discovery, coordonné par l’Inserm, dans le cadre du consortium européen Reacting, et qui vise à tester quatre traitements expérimentaux contre le Covid-19, dont l’hydroxychloroquine."

*en visioconférence

Partager

Laisser un commentaire