Le Département des Alpes-Maritimes ,le Centre Antoine-Lacassagne et La Ligue contre le cancer créent l’Institut départemental du cancer

Le Département des Alpes-Maritimes s’associe avec deux partenaires historiques – le Centre Antoine-Lacassagne et La Ligue contre le cancer des Alpes-Maritimes –, pour créer l’Institut départemental du cancer, une première en France.* La mission de cet Institut sera d’accompagner chaque malade et son entourage dans le suivi avant (prévention), pendant et après cancer, en proposant une offre de soin globale et personnalisée.** Pour Charles Ange Ginésy : « La lutte contre le cancer est une mission dans laquelle toutes les forces doivent s’engager dans la durée, avec un maximum d’efficacité : l’objectif de l’Institut que nous créons, structure inédite en France, est de faciliter le parcours de santé et le parcours de vie des malades. »

En France, plus de 3,8 millions de personnes vivent, ou ont eu à vivre avec un cancer. Chaque jour, environ 1 000 nouveaux cas sont diagnostiqués. Dans les Alpes-Maritimes, 40 000 patients environ étaient suivis pour un cancer en 2020.

Défi de santé publique, le cancer, qui recouvre plus de 100 maladies, va selon les experts encore progresser.

Chaque acteur contribuera au développement de ce modèle de coopération sanitaire inédit :

Le Département des Alpes-Maritimes assumera la partie bâtimentaire via la mise à disposition d’un lieu d’au moins 800 m2 permettant le regroupement de toutes les activités.
Le Centre Antoine-Lacassagne développera des consultations déportées de spécialité (information, orientation, gestion des effets secondaires…) qui pourront être en lien avec les soins support et également sur des axes précis de prévention et de dépistage.
La Ligue contre le cancer développera et étoffera sur ce site sa mission de soutien des patients et de leurs proches.

Un terrain est en cours de recherche à Nice et alentour pour son implantation. Son ouverture est prévue en septembre 2022.

*En hommage à Axel KAHN, très grand scientifique, médecin généticien, mais aussi essayiste, humaniste, Président de la Ligue contre le Cancer de juin 2019 à mai 2021, décédé de cette maladie en juillet dernier, cet institut portera son nom.

**Construit sur un statut de structure publique non lucrative, cet institut formalisera les parcours de soins des usagers touchés directement ou indirectement par la maladie, dans une logique de « check up center », tiers-lieu santé proposant une offre de services diversifiée et adaptative, permettant une démarche d’aide et d’accompagnement coordonnée.

Partager

Laisser un commentaire