Lou festin (nissart) de Christian Estrosi

C’était l’événement politico-médiatique à Nice. « Lou Festin Nissart », juste un banquet de 6200 personnes (et le maître de cérémonie Pierre-Paul Leonelli, président des Amis du Maire, a annoncé un millier de refus, faute de places).

En fait le spectacle était impressionnant et a mis en lumière, sinon la popularité du maire de Nice, au moins sa capacité de rassemblement, une caractéristique qui lui sera utile dans les prochains mois.

On pouvait penser que cette rentrée politique c’était l’occasion pour annoncer sa candidature pour les municipales, ça n’a pas été le cas. Il faudra attendre l’élection du nouveau président de LR (octobre) pour savoir qui sera investi par le parti et la conclusion des travaux du tram avant Noël pour pouvoir affirmer haut et fort : j’ai fait ce que j’avais dit. Un bel argument de campagne, n’est-ce-pas ?

Comme souvent, le plus important, c’est aussi ce qui ne se dit pas ou qu’on laisse dire aux autres.

De ce côté Renaud Muselier, président de la Région, n’a pas manqué de donner son onction à son ami de toujours (au passage, président délégué de cette collectivité).

Côté chromatique, la présence d’élus municipaux, départementaux, régionaux et nationaux sur la scène en guise couronne faisait bien comprendre que la troupe était là et bien armée.

Dans son allocution , Christian Estrosi a pu jouer la motion des sentiments ["Ce qui nous unit, c’est un sentiment bien plus fort que toutes les grandes stratégies intellectuelles. Ce qui nous unit, ça part du cœur, directement ! Et là, nous sommes plus unis, plus déterminés, plus niçois que jamais !], lister toutes les réalisations de plus de 10 de mandature (par honnêteté intellectuelle... elles sont nombreuses), se jouer de ses opposants et détracteurs qui attendaient quelques glissades et qui sont toujours dans l’attente ...

Et revendiquer que la force du maire c’est qu’il ne dépend de personne, sauf de ses administrés [En un mot, c’est librement que je défends Nice, pour vous, jusqu’aux plus hauts sommets de l’État. 11 ans d’énergie, de force, de passion, et de magnifiques résultats !

Alors candidat de LR ou à la tête d’une liste Nice Ensemble, Christian Estrosi n’a pas l’intention de décrocher [Il nous faudra encore beaucoup de force, d’énergie et de courage pour finir le boulot !

D’ailleurs, il a donné rendez-vous aux présents pour l’année prochain à la même date.

Lapsus linguae o message en code ?

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message