Le tribunal administratif confirme l’interdiction de circulation des poids lourds dans la vallée de la Roya

Le tribunal administratif a validé hier l’arrêté interdisant la circulation des poids lourds de plus de 19 tonnes dans la vallée de la Roya (RD 6204) pris en 2017 par le Département des Alpes-Maritimes et en concertation avec les 5 maires des communes traversées, Fontan, Breil-sur-Roya, Saorge, La Brigue et Tende. La légitimité de cette position concertée Département - communes se voit ainsi consacrée judiciairement.

Intervenu en coordination avec les décisions des cinq maires de la vallée ayant également réglementé le trafic sur le territoire de leur commune, cet arrêté a ainsi pour objectif de mettre un terme à de véritables nuisances pour la qualité de vie des riverains.

Pour Charles Ange Ginésy, président du Conseil Départemental : « Je suis très satisfait de la décision rendue par la Justice qui donne définitivement raison aux maires de la vallée de la Roya et au Département des Alpes-Maritimes que je préside."

Cette dernière, aux termes d’un jugement particulièrement motivé en fait et en droit, a reconnu la légalité de l’arrêté départemental du 6 décembre 2017 ayant interdit la circulation des poids lourds de plus de 19 tonnes sur l’ensemble de la RD 6204 dans la vallée de La Roya.

Cet arrêté a été pris tant pour des raisons de sécurité des usagers que pour préserver les ouvrages publics régulièrement endommagés par un trafic routier important et en augmentation sur un itinéraire dont les caractéristiques ne permettent pas un croisement de véhicules poids lourds en de nombreux points. Il permet également de protéger l’environnement en limitant la pollution dans la vallée.

Partager

Laisser un commentaire