Le masque reste obligatoire dans les Alpes-Maritimes jusqu’au 2 novembre

L’arrêté de la préfecture précise que toute personne de onze ans et plus dans l’ensemble des communes des Alpes-Maritimes doit porter le masque dans les espaces publics* suivants jusqu’au mardi 2 novembre :

Pour justifier cette prolongation, le préfet évoque le taux d’incidence des Alpes-Maritimes qui est ce lundi de 62. Ce chiffre de 62 correspond au nombre de cas cumulés sur 7 jours rapporté à 100 000 habitants dans le département.

Il signale aussi que le taux de positivité est de 0,9 %, c’est-à-dire le nombre de personnes positives sur la totalité des tests. Le port du masque étant "de nature à limiter le risque de circulation du virus dans l’espace public", son caractère obligatoire a été prolongé.

* les marchés couverts et de plein air
les brocantes, braderies, ventes au déballage, vides greniers et marchés aux puces de plein air organisés sur des espaces publics ou habituellement ouverts au public
les voies urbaines à la circulation piétonne
les secteurs où la circulation routière est limitée à 20 km/h
les galeries commerciales et espaces assimilés des grandes et moyennes surfaces, ainsi que leurs espaces de stationnement,
les zones des centres-bourgs et centres-villes commerçants caractérisés par une forte concentration du public,
lors des manifestations se déroulant sur le territoire du département,
dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des crèches, écoles, collèges et lycées et ce 15 minutes avant et après l’ouverture et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements,
dans un périmètre de 50 mètres autour des accès des établissements d’enseignement artistique et des établissements d’enseignement supérieur aux heures de fréquentation de ces établissements,
dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des établissements recevant du public au sein desquels, le port du masque est obligatoire en vertu des dispositions réglementaires en vigueur,
dans les établissements, lieux et événements dont l’accès est assujetti à la présentation du pass sanitaire en application des dispositions de l’article 47-1 du décret du 1er juin 2021 modifié.

A l’article 2, il est écrit que le port du maque n’est pas obligatoire dans les espaces naturels, les espaces verts urbains, les bords de plan d’eau ainsi que sur les plages.

Partager

Laisser un commentaire