Le métavers, le pari de Mark Zuckerberg

Le métavers, le pari de Mark Zuckerberg

En transformant l’ancien Facebook en Meta, le milliardaire Mark Zuckerberg a réussi son effet d’annonce. Depuis, tout le monde s’interroge sur cet Internet du futur qui semble concentrer les plus grands espoirs comme les plus grandes craintes. Mélange de notre réalité avec une autre ? Création d’un monde numérique totalement indépendant ?

Les questions se bousculent sur les forums spécialisés, sans réponse pour le moment.

Que sait-on réellement de métavers et quels seront ses usages dans notre quotidien ? Zoom sur un projet qui soulève déjà les passions dans le monde entier et soulève la promesse d’une nouvelle industrie avec des milliers d’emplois à la clé.


Avec le gant haptique qui imite le sens du toucher, il sera possible de sentir la matière numérique.

Le métavers, un monde entièrement numérisé

La première vision du métavers est celle d’un monde numérique accessible via un casque de réalité virtuelle et d’autres équipements. Ainsi, vous plongerez directement dans un monde créé entièrement. De ce point de vue, les réseaux sociaux pourraient être alors associés à des pièces où les gens peuvent échanger ensemble. Pour un magasin, cela pourrait être une reproduction d’une boutique avec les différents articles exposés. Pour la recherche, ce pourrait être une route comme un plan géant. En somme, tout est imaginable puisque inventé de toutes pièces par les programmeurs. C’est ce système qui est utilisé de nos jours pour l’industrie vidéoludique. Le métavers serait donc sculpté via la réalité virtuelle.

Mais il existe une autre forme de métavers, une forme qui se fond dans notre réalité pour créer la réalité augmentée.

Le métavers, une extension numérique de notre réalité

Ici, le métavers serait une réalité accolée à la nôtre. À l’aide de lunettes de réalité augmentée, on pourrait alors avoir des confirmations ou des indications complémentaires sur notre environnement sans avoir à le scanner sur le téléphone ou même faire une recherche dessus. Plus qu’un monde parallèle numérique, il s’agit donc d’enrichir le monde d’interactions nouvelles via la réalité augmentée.

Encore une fois, c’est vers le jeu vidéo que les expérimentations se tournent et Pokémon GO a été, par exemple, une des premières expériences de réalité augmentée à très grande échelle.

Le métavers de Marck Zuckerberg, un mélange de ces deux visions

Pour Zuckerberg comme la plupart des spécialistes de ce pan de l’innovation, la grande force du métavers réside justement dans cette dualité. À la fois univers immersif et complet, mais aussi pouvant apparaître de manière fragmentée dans le réel au travers de la réalité augmentée, il sera selon toute vraisemblance un monde séparé de notre réalité, mais la frontière avec celle-ci demeurera très flou

Si tout cela peut paraître très abstrait et sans utilités premières, les applications seront pourtant aussi innombrables que révolutionnaires.

Fusionner les avantages d’Internet avec la réalité

Le Web est devenu le premier marché au monde. Le e-commerce se développe si vite que rien ni personne ne semble pouvoir stopper sa progression. Et la raison est simple. Internet propose des avantages et une rapidité qui n’existe tout simplement pas dans la vie réelle. Mais ce n’est pas tout.

Les bonnes affaires exclusives au net sont légion. Cashback ou promotion pour ceux qui aiment faire du shopping, centralisation des meilleurs bonus de casino de janvier 2022 pour les joueurs qui aiment profiter des avantages en ligne comme ceux présents sur Vegas slots Online.

Une ribambelle de traitements de faveur qui n’existe pas en dehors de l’Internet.

Avec le métavers, vous pourrez donc profiter de ce genre d’avantages tout en ayant l’illusion parfaite d’être dans la boutique ou le casino.

Des possibilités concrètes

Pour cette dernière partie, concentrons-nous sur des exemples plausibles afin d’illustrer la révolution que pourrait être le métavers.

Imaginez-vous en train de faire du shopping dans le métavers. Muni de votre casque de réalité virtuelle et de vos gants haptiques, qui permettent de simuler la sensation du toucher, vous pourrez vous déplacer dans la boutique numérique et observer les objets que vous convoitez de toutes parts. Plus encore, vous pourrez toucher la matière. En quelques clics, vous pourrez changer les rayons pour y mettre ce que vous voulez et cherchez ainsi un autre objet. Une boutique aussi grande que vous voulez et adaptable à l’infini à vos goûts et recherche en somme.

Imaginons maintenant le même exemple, mais avec la réalité augmentée. Cette fois-ci, vous êtes bien dans une boutique, muni de vos lunettes à réalité augmentée. D’un simple clic ou sur demande, voilà que les habits en soldes se mettent en surbrillance pour que vous puissiez les repérer. Vous pouvez demander d’ajouter votre taille au filtre. Ainsi, plus besoin de rechercher, le métavers le fera pour vous, dans le réel.

Les possibilités sont presque infinies et tout le monde prend très au sérieux cette nouvelle technologie. Changera-t-elle le monde comme Internet l’a fait ? Il ne nous reste plus qu’à attendre quelques années avant de le découvrir.

Partager

Laisser un commentaire