Le nouveau siège de l’IMREDD a été inauguré par la Ministre Vidal

Vendredi après-midi , en présence de Bernard Gonzales, préfet des Alpes-Maritimes, de Renaud Muselier, Président de la Région Sud, de Charles-Ange Ginésy, président du Conseil Départemental , des autorités académiques , la Ministre de l'Université et de la Recherche, madame Frédérique Vidal, et Christian Estrosi, en qualité de président de la Métropole, ont inauguré l'Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable, pôle d'innovation, de recherche et de haute technologie dans le champ du développement durable et de la smart city Le nouveau siège de l’IMREDD , déployé sur 5000 m2, accueillera 180 enseignants-chercheurs, 480 étudiants, 12 laboratoires de recherche et va proposer 20 modules de formation.

Fruit de la collaboration entre la Metropole NCA et l’UCA ( Université Côte d’Azur) et labellisé dans le cadre de l’appel à projet Campus Prometteur par l’Etat, l’IMREDD deviendra à n’en pas douter un centre de référence dans son secteur d’activité.

"Avec l’IMREDD, nous posons une nouvelle pierre à l’édifice de notre futur Éco-campus, pilier de Nice Méridia qui fera changer notre territoire d’échelle économique, grâce aussi aux aménagements réalises autour à l’image du pôle multimodal de Saint-Augustin ou de la L3 de tram" a commenté Christian Estrosi, visiblement satisfait de cette nouvelle réalisation.

Pour Jean-Pierre Barre, directeur de l’IMREDD : "La gestion des zones urbaines est devenue l’un des défis de développement les plus importants du 21° siècle.**L’objectif de la smart city est donc de mieux piloter la ville et la rendre plus agréable pour ses habitants, ses acteurs économiques et ses visiteurs. Ainsi l’IMREDD a pour ambition de construire la ville méditerranéenne de demain.

*A horizon 2050, 70% de la population mondiale vivra en ville. Les villes produisent à elles seules 80% des émissions de CO2 et concentrent les 3/4 des besoins énergétiques de la planète.

Partager

Laisser un commentaire