Le Parti Animaliste se mobilise pour les animaux sinistrés

Après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes (2 octobre), les collectifs "Tous Terriens faisons le lien !", le GAC (Groupe anti-captivité) et le Parti Animaliste se sont mobilisés ce dimanche vers la Place Massena de Nice, où une collecte de dons a été mise en place pour venir en aide aux sinistrés, mais surtout aux animaux de compagnie.

Tous solidaires. Tous égaux. Les membres des groupes animaliers organisent cette collecte en soutien aux différentes associations animalistes locales qui apportent aussi leur soutien aux personnes victimes de la tempête qui a récemment frappé l’arrière-pays. Il y a une exception : les dons versés sont principalement destinés aux animaux des familles sinistrées. Deux heures plus tard, la collecte semble avoir porté ses fruits. Un résultat que nul ne pouvait prédire.

Un privilège pour les animaux domestiques et de compagnie

Croquettes pour chien et chat, pâté, jouets, couvertures, paniers… De nombreuses personnes déposent leurs dons en guise d’aide aux animaux. Après les humains, il ne faut pas oublier leurs compagnons à quatre pattes ou à plumes, eux aussi touchés par la catastrophe naturelle.

"Nous sommes ici en soutien aux associations qui viennent en aides au familles qui n’ont pratiquement plus rien, ni pour elles, ni pour leurs animaux", explique Corinne Bouvot, co-fondatrice du GAC.

Bien que beaucoup d’autres groupes d’associations se sont déjà mobilisés pour répondre aux besoins des habitants, le groupe animalier accepte également les dons humains (produits d’hygiène, denrées alimentaires…).

Les Niçois solidaires pour tous


"On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas…", peut-on lire sur les pancartes affichées à l’attention des passants. Un message sensibilisant qui rapproche l’humain dans sa relation avec les animaux en général. L’idée de la collecte semble avoir été bonne.

"Après la tempête, les Niçois ont fait preuve d’un élan de solidarité incroyable. Pour nous, c’était important de pouvoir recueillir tous ces dons afin de bien les répartir. […] On y participe aussi parce que l’humain et l’animal est un couple indissociable. Le bien-être des animaux passe aussi par la relation avec l’homme", analysera Caroline Roose, député européenne du Groupe Vert.

De 15h à 17h, un nombre important de sacs remplis de dons a été déposé au point de rendez-vous pour la collecte. En à peine 120 minutes, le collectif a récolté 450 euros et a fait partir cinq voitures chargés d’objets destinés aux sinistrés et à leurs animaux.

Source photo : Jean-Marie Tramblais

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire