Le Préfet procrastine l’obligation du port du masque jusqu’au 20 décembre

Le communiqué de la Préfecture est clair :

La situation sanitaire liée à la circulation de la COVID 19 se dégrade à nouveau en France et dans les Alpes-Maritimes, dans un contexte marqué en outre par le risque grippal et les autres maladies hivernales.

Aujourd’hui, avec des taux d’incidence supérieur à 540 pour 100 000 personnes et de positivité à 6,8, le département connaît une circulation du virus qui frôle les records atteints aux pics des vagues précédentes.

La suite aussi :

La pression sur le système sanitaire se fait chaque jour plus grande. Il faut tout faire pour encourager la vaccination, qu’il s’agisse des premières injections comme des doses de rappel. Par ailleurs, pour retarder et enrayer le pic de cette nouvelle vague qui devrait intervenir dans les prochaines semaines, il est impératif de mettre en œuvre toutes les mesures de freinage à notre disposition et de ne pas multiplier inconsidérément les risques de contamination.

Partager

Laisser un commentaire