Le prix Charles Gottlieb 2019 aux collégiens antibois : le devoir de mémoire récompensé

Ce prix témoigne aussi de l’admiration et la reconnaissance sans bornes portée à monsieur Gottlieb, qui nous a quittés alors même qu’était célébré le 70e anniversaire de la victoire de 1945. Résistant à l’âge de 17 ans, arrêté en 1944, remis à la Gestapo et déporté à Auschwitz, libéré en mai 1945 par les troupes américaines, Charles GOTTLIEB était devenu par la suite un véritable passeur de mémoire. Ce sont les élèves du collège Notre-Dame de la Tramontane d'Antibes qui ont reçu le premier prix pour leur travail de transmission de la mémoire de la Shoah. D'autres récompenses ont été attribuées aux collèges Pierre Bonnard du Cannet, Roland Garros, Or Torah et Nazareth de Nice .

Les Voyages de la mémoire, organisés par le Département, ont permis depuis 2003 à 17 000 collégiens de se rendre à Auschwitz-Birkenau.

Dans le cadre du plan d’action départemental pour le respect des valeurs républicaines et citoyennes, le volet « devoir de mémoire » prévoit d’accompagner les voyages de la mémoire Auschwitz-Birkenau par différentes actions. Il a notamment été décidé de créer un prix venant récompenser les meilleures restitutions élaborées à l’issue des voyages par les équipes pédagogiques et les élèves au profit de ceux qui n’y ont pas participé.

En présence d’Eric Ciotti, Député, Joëlle Arini, Vice-présidente du Département des Alpes-Maritimes en charge des collèges, de Martine Ouaknine, Adjointe au maire de Nice, Présidente du jury du Prix Charles Gottlieb, et de Michel-Jean Floc’h, Inspecteur d’Académie, Directeur académique des services de l’éducation nationale des Alpes-Maritimes, et des membres du jury.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message