Le retour de la fête du port

Philippe Soussi, adjoint au territoire Est-Littoral, présente la treizième édition de la fête du port. L’événement préféré des niçois débutera le samedi 8 juin à 16 heure.

Existant depuis déjà quinze ans, la fête du port a fait son grand retour l’année dernière après deux ans d’absences. Organisé par la ville de Nice, dans un quartier en plein essor, le budget alloué pour l’événement est de 300 000 euros. Christian Estrosi, le maire de Nice, a voulu renouer avec une politique événementielle.

De 16 heures, jusqu’à minuit, le port accueillera gratuitement les nombreux visiteurs avec diverses activités. C’est toute la surface du port qui sera en ébullition. Concert, restauration, ateliers pour enfants, les organisateurs ont tout prévus pour réunir le plus de monde possible. Philippe Soussi en est intimement persuadé, c’est plus de 40 000 personnes qui devraient venir participer aux festivités.
En 2018, 30 000 personnes étaient venues assister au premier feu d’artifice depuis l’attentat du 14 juillet.

C’est le rendez-vous niçois qui sonne le début de la période estival. L’une " des plus belles fêtes populaires", selon l’adjoint au territoire Est-Littoral, devrait se transformer, cette année, en fête XXL. Avec le retour du village des Chefs, sur le Quai Infernet, les amateurs de bonne cuisine pourront déguster des plats préparés par des chefs cuisiniers et des pâtissiers ainsi que différents vins de Bellet. Un total de huit heures de fête est prévu pour cette journée.

José Orsini, un des chefs présents ce jour-là confie : " Notre but, c’est de faire découvrir une gastronomie à des gens qui n’ont pas forcément les moyens d’aller au restaurant." Une dizaine de pâtisseries et près de sept plats différents seront proposés.

La fête du port est une véritable attraction pour les niçois et les touristes. Les activités ludiques comme les ateliers maquillages, les structures gonflables, les ateliers créatifs distrairont les enfants, tandis que les adultes pourront assister à des concerts et à l’épreuve de swimrum (mélange de course à pied et de natation en mer) par l’ONN (Olympic Nice Natation).

Les générations pourront également s’affronter sur un parcours, accessible dès dix ans, tiré de l’émission Ninja Warrior.

Tarif : L’assiette ( sucré ou salé) sera proposé à huit euros tandis que le verre de vin de Bellet sera au prix de quatre euros.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message