Le rouleau compresseur métropolitain vaccine tout sur son passage

Christian Estrosi a tenu à faire un point sur l'avancement de la vaccination dans la métropole. Les derniers chiffres sont très bons. Il y aurait même une avance de trois semaines sur les prévisions. Il indique même être prêt pour les possibles afflux de personnes avant les vacances scolaires.

300 000 habitants de la métropole Nice Côte d’Azur ont déjà reçu la première piqûre contre la covid-19. Pour rappel, la Métropole compte en son sein 49 communes. C’était une journée à marquer au fer rouge… ou plutôt sur un certificat d’attestation.

Ça donc été un jour un peu spécial pour Jean-Marc Tragliaferry. Cet habitant de Roussillon-sur-Tinée l’a reçu de la main du maire de Nice Christian Estrosi en personne.

Dorénavant, l’objectif de la métropole est clair « atteindre 80 % à la fin du mois d’août ». Selon les derniers chiffres, environ 60% des habitants de la Métropole Nice-Côte d’Azur ont reçu au moins une dose. Mieux, ces résultats sont au-delà des objectifs fixés par le président de la métropole. Cela représenterait 50 % de la population éligible.

Une nouvelle flèche à ajouter à l’arc de la campagne de vaccination

Le maire de Nice a tenu à rappeler que tous les touristes et l’ensemble des Français peuvent venir se faire vacciner dans sa ville. Il n’hésite pas d’ailleurs à indiquer que « 236 000 injections ont été réalisées dans les centres de vaccination ». Mais pour gérer les stocks de vaccins, des tests sérologiques gratuits seront mis en place dès la semaine prochaine. Pour rappel, la Haute Autorité de Santé recommande une seule dose si on a déjà contracté la covid-19. L’intérêt est donc d’éviter de gaspiller le précieux sérum pour faire une seconde injection.

Un élargissement de la vaccination pour les jeunes

L’édile a annoncé que les enfants entre 12 et 18 ans pourront se faire vacciner dès mardi de la semaine prochaine. Son objectif est clairement de « vacciner le plus possible de jeunes afin d’éviter une quatrième vague en septembre ». C’est d’ailleurs pour cela qu’il a lancé hier une campagne sur-mesure pour les adultes de plus de 18 ans.

L’ensemble des Niçois pouvait se rendre de 12h à 21h au centre de vaccination du Théâtre de Verdure. Tout ça sans avoir besoin d’un rendez-vous. Une carte vitale et d’identité suffisaient. Il veut ainsi « éviter une quatrième vague ou, du moins, un redémarrage de l’épidémie ». Au dernier pointage, il y avait « 253 788 inscrits sur la plateforme de vaccination dont 168 767 rien que sur Nice et 85 021 pour les autre communes. »

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire