Le théâtre de Verdure au rythme de Nissa la Bella

Ce samedi soir se tenait un événement exceptionnel face à la mer. Le théâtre de Verdure accueillait une fête aux couleurs niçoises pour la soirée du 15 août. Entre danse, chant et jazz, la soirée aura été rythmée.

L’événement a été décidé par la mairie de Nice dans le cadre de "Mon été à Nice". Chaque année, le 15 août est une fête très célébrée dans la ville : commémoration au port, feu d’artifice... Mais c’est aussi habituellement le début de La Farandole. Grand festival folklorique regroupant des groupes de danseurs du monde entier, c’est un événement très attendu. En raison des restrictions liées au COVID-19, il ne pourra avoir lieu cette saison. Afin de célébrer malgré tout la culture niçoise, une fête traditionnelle a été organisée au théâtre de Verdure. Pour fêter dignement cette soirée, de nombreux invités étaient présents. Le spectacle débute alors par La Ciamada Nissarda , un très ancien groupe de danse folklorique. Dans des tenues traditionnelles et sur des rythmes enjoués, les danseurs occupent la scène et captivent les spectateurs. La tête d’affiche est le célèbre jazzman niçois André Ceccarelli, qui accompagne Le Corrou de Berra .

Femmes le temps d’un chant

L’association Les Voix de Diane propose tout au long de l’année des activités liées à la voix et au bien-être. Pour cette soirée, c’est un tout nouveau spectacle, autour du thème des grandes cantatrices, qui est proposé. La soprano Diane Frémaux, accompagnée des musiciens Stéphane Eliot et Serge Gallice, reprend des morceaux comme La Vie en Rose d’Edith Piaf, Simply the Best de Tina Turner ou encore J’ai deux amours de Joséphine Baker. Avant le début des tableaux, une voix-off est chargée de raconter la vie des interprètes originales des morceaux qui allaient suivre. Pour apporter une touche d’originalité mais aussi se rapprocher du public, un livret de paroles est distribué aux spectateurs. Des morceaux intermédiaires entre chaque scène sont donc joués par les musiciens et chantés par le public, laissant le temps à Diane Frémaux de changer de costume. Un spectacle qui a du coffre !

Photos : Léana Illos

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire