Le tram nommé désir avance en direction ouest et aussi vers la vallée du Paillon

Les gesticulations et les chaleureuses expressions du Vice-Président métropolitain Louis Négre ont accompagné la présentation du plan de réalisation de la ligne 4 du tramway qui reliera Nice à Saint-Laurent du Var et Cagnes sur Mer .

"Cette ligne d’un peu plus de 7km de déplacements locaux, courts et va permettre d’améliorer l’offre de transports disponible aujourd’hui. Elle permettra de desservir 27 000 emplois et un bassin de 80 000 habitants, mais également les gares environnantes et l’aéroport de Nice via la gare intermodale de Saint-Augustin en voie de construction".

Hier il s’agissait de définir les modalités de concertation donnant la parole aux habitants et aux usagers ainsi que les procédures administratives le demandent. Christian Estrosi "casquette verte" est intervenu pour souligner que " cette ligne c’est aussi la création de pistes cyclables, la plantation d’arbres, des espaces publics et immeubles embellis ainsi que des bénéfices écologiques importants : nous allons pouvoir combattre encore plus les gaz à effet de serre avec 126 000 tonnes de carbone en moins."

Dans le débat qui a suivi, le Rassemblement National a demandé sans succès l’intervention des étudiants de la réserve pour aller à l’encontre des citoyens laurentins et cagnois ( ndlr : pourquoi qu’eux vu qu’il s’agit d’un projet métropolitains ? ) pour leur demander leur avis.

Le groupe écologiste en a profité pour revenir sur le prolongement de la ligne 1 vers La Trinité et la vallée du Paillon. A ce sujet le Président de la régie Ligne Azur Philippe Pradal, intégré par le maire de La Trinité Ladislas Polski a répondu que les études et les arbitrages sont en cours, tout en confirmant la prévision d’une réalisation en 2024-2025.

Partager

Laisser un commentaire