Le tramway nommé "désir" sur les rails jusqu’à la vallée du Paillon

La Métropole Nice Côte d'Azur a annoncé le 20 août dernier que la ligne 1 du tramway Niçois serait prolongée jusqu'à Drap. La mise en service est prévue avant 2026.

C’est la fin d’une longue attente et on ne peut que se réjouir de cette décision prise tardivement après tant d’incertitudes alors qu’elle s’imposait de toute évidence.

Le tramway passerait par l’Ariane avant de rejoindre La Trinité puis Drap et désenclavera un quartier et une vallée de plus en plus urbanisée où les bouchons sont quotidiens.

Comme dit une belle phrase, " la victoire a cent pères, [alors que la défaite est orpheline].

En effet, la course à s’attribuer le statut de père a eu rapidement de nombreux candidats : on pourrait même dire qu’il s’agit d’une paternité en coopérative !

Le Parti Communiste par la voix de Robert Injey, qui a siégé au conseil municipal, a rappelé l’avoir proposé déjà en 2001, au temps du projet de la ligne 1".

L’ancien candidat socialiste à la Mairie, Patrick Allemand, a souligné son engagement opiniâtre à coup de pétitions depuis des années, et ce malgré les fins de non recevoir de la majorité municipale.

Le nouveau maire de La Trinité Ladislas Polski, issu d’un parti de gauche (MRC) mais inscrit dans la majorité métropolitaine, se taille le rôle de vigie.

Le conseiller municipal Jean-Christophe Picard, écologiste mais ancien PRG, a mis en évidence, plus subtilement et subdoulement que finalement une promesse de campagne électorale en 2008 de Christian Estrosi trouvera son accomplissement !

A ce petit cirque des "c’est moi" manque la voix du maître des lieux, celui qui tient les cordons de la bourse, le Président de la Métropole Christian Estrosi. S’il ne peut pas revendiquer d’avoir été un partisan de la première heure de ce dossier (au contraire il a tout fait pour s’y opposer), rien l’empêchera d’en revendiquer le rôle de l’acteur principal de la dernière heure, celle qui compte... celle de l’inauguration !

Partager

Laisser un commentaire