Les collégiens azuréens seront masqués pour leur rentrée scolaire

La rentrée scolaire approche et , comme l'actualité nous le rappelle, elle se fera dans des conditions d'alerte sanitaire avec le porte du masque pour les élèves à partir de 11 ans. De ce fait, collectivité en charge des collèges, le Conseil Départemental est en première ligne pour assurer le bon déroulement de la rentré et de l'activité scolaire.

Le protocole sanitaire publié par le Ministre de l’Education Nationale laisse à la charge des parents l’équipement en masques de leurs enfants.

Cette décision a donné lieu à des considérations opposées et comment le dire autrement, à une exploitation politique.

En première file, Eric Ciotti, Président de la commission des finances du Département des Alpes-Maritimes : « Je renouvelle ma demande de gratuité auprès de l’Etat pour les masques qui sont désormais des outils sanitaires obligatoires à partir de 11 ans. Les familles socialement fragiles ne peuvent et ne doivent pas supporter ce coût. [...] »

Le Ministre de l’Education Nationale dans sa conférence avant la rentrée a indirectement répondu à l’interpellant polémique : "L’exécutif confirme la décision de ne pas fournir de masques sanitaires gratuits aux élèves, sauf pour les plus précaires".

Socialement fragiles ou précaires, ça pourra aller ?

En tout cas, et c’est ce qui compte, le Département distribuera deux masques en tissu lavables pour chaque collégien du privé et du public.

"Une action pour qui permettra à nos jeunes de retrouver le chemin des cours en toute sécurité et sérénité." - a commenté Charles-Ange Ginésy, président du Conseil Départemental.

Partager

Laisser un commentaire