Les Ecologistes (EE-LV) réagissent Verdir la Ville ou "artificialiser" la nature ?

Le plan de végétalisation présenté par le maire de Nice jeudi soir, ne pouvait pas passer sous trace aux yeux des écologistes. En ces temps où l'environnement est devenu un des facteurs-clé du modèle économique et de la gouvernance politique, les militants et dirigeants des partis écologistes" risquent de se faire écarter du débat au nom du "on est tous pour l'écologie", donc...on a plus besoin d'écologistes ! D'où la réaction des porte-paroles départementaux de EE-LV Laurent Lanquer Castiel et Juliette Chesnel-Le Roux ( conseillère municipale à Nice) qui veulent faire écouter leur voix.

Le Maire de Nice fait une grande opération d’écoblanchiment (greenwashing) en célébrant la nature dans la Ville.

Tout en continuant son œuvre d’artificialisation des sols dans la Plaine du Var, Monsieur Estrosi célèbre une nature domestiquée, élément de décoration urbaine posée sur le béton.

Pour le Climat, nous avons besoin d’une politique écologique globale et non pas d’une politique marketing de verdissement.

Pour aller plus loin…

Du fait des activités humaines, la biodiversité a subi en 30 ans une perte de 70% des insectes et 30% des oiseaux. Le changement climatique auquel nous faisons face va ralentir l’économie, bouleverser les équilibres sociaux, augmenter les risques, engendrer des migrations de populations sans précédent : c’est ainsi que l’humanité est en danger.

La planète est en train de devenir une étuve. Une vraie végétalisation de la ville peut permettre de réduire de 2°C la température l’été et ainsi réduire l’utilisation des climatisations énergivores.

À Nice, comme dans toute la Métropole, il faut préserver les puits de carbone et les capacités de retenue des eaux pluviales que sont les arbres (en ville et à l’extérieur de la ville) et les zones naturelles et agricoles. Les alignements d’arbres isolées sont inutiles et ne servent que de décoration, pour jouer ce rôle ce sont des bosquets en pleine terre qu’il faut réimplanter.

Le Maire veut fêter le printemps en présentant un plan de végétalisation de la ville. Alors chiche ?

Les écologistes s’adressent à lui : « Si vous voulez vraiment célébrer la nature, stoppez le bétonnage dans la Plaine du Var, mettez en place un programme de réimplantation des surfaces agricoles, plantez des bosquets d’arbres et pas des palmiers décoratifs, développez les potagers en ville, rendez aux plages leur caractère naturel et arrêter leur artificialisation et leur privatisation, replanter toutes les rues avec des arbres ombrageants comme les mûriers platanes, abandonnez le projet de méga-port qui va détruire la flore marine, rendez obligatoire la végétalisation des toitures terrasses ! »

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message