Les interpellations liées au trafic de drogue ont explosé à Nice en 2021

Malgré une partie de l’année confinée (mardi 17 mars-lundi 3 mai), le trafic de drogue a perduré dans la capitale azuréenne et à meme empiré.

En 2020, une augmentation brutale du nombre d’arrestations liées au trafic de drogue avait été remarqué (+100% par rapport à 2019), mais 2021 a fait encore plus fort avec une augmentation de 156% par rapport à l’an dernier.

Selon Anthony Borré, premier adjoint au maire délégué à la sécurité, sur les 8.015 d’interpellations menées par la police municipale cette année, 2.056 individus ont été appréhendés pour des infractions à la législation sur les stupéfiants.

L’augmentation de ces chiffres ne permet cependant pas de déterminer si elle représente une hausse des délits/trafics liés aux drogues ou bien des action des services de police niçois mieux menées.

On constate tout de même que la municipalité agit de plus en plus pour faire tomber les trafics, souvent actifs dans les mêmes zones de la ville.
En effet, plusieurs opérations ont été menées Rue Trachel (près de la gare), Route de Turin (Quartier Pasteur), Aux Moulins (Nice-Ouest), à l’Ariane (Nice-Est) ou à Las Planas (Nice-Nord).

Toutefois, les trafics perdurent dans ces lieux et ne sont toujours pas démantelés définitivement alors que le grondement des habitants se fait toujours plus important.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire