Les radars sonores font leur arrivée dans sept villes de France dont Nice

Ce mardi 4 janvier, un radar sonore pour les deux-roues sera inauguré dans les Yvelines. Ce dispositif sera étendu à plusieurs autres villes de France dont Nice au cours des prochaines semaines.

Ces radars, installés prochainement à Nice, Paris, Toulouse, Bron (métropole de Lyon), Rueil Malmaison (Hauts-de-Seine) et Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne), seront dans un premier temps testés, sans constatation d’infraction.

Aujourd’hui, le niveau sonore maximal est propre à chaque véhicule et est inscrit sur la carte grise. Ces radars permettront de fixer le seuil maximal à 90 décibels. Jusqu’à présent, seuls les contrôles à l’arrêt permettaient de définir si ce niveau sonore était respecté ou non.

Dans trois mois, cette phase d’expérimentation pourra déboucher sur des contraventions de quatrième classe, c’est-à-dire sur une amende forfaitaire de 135€ réduite à 90€ si payée dans les 15 jours.

Le ministère de l’écologie précise dans un communiqué que cette expérimentation a pour but « d’identifier des solutions de contrôle pouvant être homologuées afin de lutter contre les nuisances sonores provoquées par les véhicules ».

« Manque de sommeil, perte de valeur des logements : le bruit a un coût » écrit Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, sur Twitter.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire