Les salles de sport resteront fermées au moins jusqu’au 19 octobre

Hier en milieu d'après-midi, le Préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez a décidé de prolonger les mesures prises depuis deux semaines. Une décision qui fait grincer des dents le milieu sportif.

La situation sanitaire demeure préoccupante dans les Alpes-Maritimes. Le territoire reste classé en « alerte renforcée ».

Aussi, le préfet des Alpes-Maritimes, en concertation avec les élus et les
représentants économiques et professionnels concernés, a pris ce lundi 12 octobre 2020, un arrêté portant prolongation des mesures départementales pour lutter contre la propagation du virus COVID 19.

Pour rappel

Prolongation jusqu’au lundi 19 octobre 2020 inclus et pour l’ensemble des communes du département

  • Maintien de la limitation de la jauge à 1 000 personnes pour tout type de manifestations. Rappelons que cette jauge ne comprend désormais que les visiteurs mais pas les organisateurs et les équipes techniques.
  • Extension de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes à l’ensemble de la voie publique et des lieux ouverts au public (hors manifestations revendicatives) à l’exception des rassemblements à caractère professionnel, des services de transports de voyageurs, des ERP où l’accueil du public est autorisé, des cérémonies funéraires, des visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle et des marchés.
  • Fermeture des établissements sportifs publics et privés (ERP de type X et activités sportives dans des ERP de type L), sauf activités des groupes scolaires, para scolaires ou de mineurs, sportifs professionnels et de haut niveau, formations continues et activités de plein-air.
  • Fermeture des bars à partir de 22 heures. Cette mesure ne concerne donc pas les
    restaurants, ni les bars-restaurants.

Le CDOS 06 monte au créneau

Un peu plus tard, le président du Comité Départemental Olympique et Sportif des Alpes-Maritimes, Philippe Manassero a commenté cette décision : "on peut noter un oubli (ou mensonge) dans son communiqué car le mouvement sportif n’a pas été concerté dans cette décision comme il prétend d’avoir concerté les représentants du monde économiques et professionnels. À lire ce communiqué, le sport ne génère pas d’emplois, ni d’économie. Quelle erreur de sa part. Un vrai camouflet de la part du préfet Gonzalez à l’ensemble des 250 000 licenciés du monde sportif des Alpes Maritimes."

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

à propos de l'auteur

Les salles de sport resteront fermées au moins jusqu'au 19 octobre

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire