Les stations de ski du haut-pays niçois ne démordent pas

Décidément Charles-Angé Ginésy, président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes est un élu qui ne démord pas. La colère monte de plus en plus ces derniers jours suite aux annonces faites par le Premier Ministre concernant la possibilité d’une période d’isolement de sept jours pour les Français rentrants du ski à l’étranger. Des mesures qui sont hors des réalités et qui semblent irréalisables.

Malgré les différentes tentatives de dialogue réalisées ces dernières semaines, le Gouvernement ne semble pas enclin à revoir sa position. Ce choix de fermeture des stations et ses conséquences sur l’économie montagnarde suscitent pour chacun une immense incompréhension et de grandes inquiétudes.

Afin de se faire entendre, Charles Ange Ginésy et Eric Ciotti ont décidé conjointement de s’associer au référé liberté déposé ce jour par Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dans l’espoir que le Conseil d’Etat le validera : "au lendemain d’un événement climatique dévastateur pour les vallées du Moyen et Haut-Pays, la décision du Gouvernement est une catastrophe économique et sociale pour les 15 stations du territoire."

Après avoir associé, le département à l’initiative du Conseil Régional du Rhône-Auvergne et des autres département alpins qui ont fait appel auprès du Conseil d’État contre la décision du Gouvernement de ne pas ouvrir les remontés mécaniques des stations de ski pour les fêtes de Noël, il est passé à l’action sur la neige à Valberg, son fief : moniteurs de ski, agents des remontées mécaniques, commerçants, artisans, ou tout simplement habitants venus avec leurs enfants… se sont réunies ce jeudi à Valberg, sur le front de neige du Garibeuil, pour former un grand coeur rouge et noir.

Leur objectif : sensibiliser le gouvernement sur la détresse des stations de sports d’hiver, interdites d’ouverture en raison des mesures sanitaires anti-Covid.

Une manifestation à l’appel de l’association nationale des maires de stations de montagnes, de Domaines skiables de France et du syndicat des moniteurs de ski.

Malheureusement pour eux, quelques heures plus tard leur équipe bien aimée, le Gym dont les couleurs sont rouge et noir, était encore battue à domicile dans un match d’Europa Ligue.

Un signe indien pour signifier qu’il faut savoir les bon couleurs pour vaincre les batailles ?

Le conseil d’État doit rendre son verdict demain (mercredi 9 décembre).

Partager

à propos de l'auteur

Les stations de ski du haut-pays niçois ne démordent pas

Pour contacter la rédaction de Nice Premium, ou pour tout envoi de communiqué de presse, une seule adresse : redaction[at]nice-premium.com*

Directeur de la publication :
M. Renato Tullio FERRARI
renato.ferrari[at]nice-premium.com*

Régie Publicitaire :
regiepub[at]nice-premium.com*

Association :
association[at]nice-premium.com*

* Remplacer [at] par @

Dénomination et siège social :
Nice Premium
E-mail : redaction@nice-premium.com

Dénomination et adresse de l’hébergeur :
SAS OVH au capital de 10 000 000 €
RCS de Roubaix-Tourcoing : 424 761 419 00045, TVA : FR22424761419.
Adresse : 2 rue kellermann BP 80157 59053 ROUBAIX CEDEX 1 - France.

Récépissé de déclaration :
CNIL : n°1253377

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire