Ligne Nouvelle Provence-Côte-d’Azur : le protocole de financement vient d’être signé

Ce lundi 28 février, l’Etat, les collectivités locales concernées et SNCF Réseau ont signé le protocole de financement des deux premières phases de la ligne nouvelle Provence Côte d’Azur, qui reliera Marseille et Nice.

Après l’enquête publique, qui concernait ces deux premières phases, et à laquelle 1400 personnes ont participé, le protocole de financement vient tout juste d’être signé.

Ce document signé par le ministre délégué aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, porte sur un montant de 3,5 milliards d’euros. Cette somme sera prise en charge à 40% par l’Etat, à 40% par les collectivités de la région PACA et les 20% restants devront être demandés à l’Europe.

900 millions d’euros seront destinés à la phase 1 du projet qui comprend notamment la construction d’une gare au niveau de l’aéroport de Nice, l’ouverture d’un RER à Toulon, ainsi que des aménagements à Marseille qui devront être mis en service d’ici 2030.

Enfin, 2,6 milliards d’euros seront destinés à la phase 2 du projet. Elle prévoit des aménagements entre Cannes et Nice, ainsi que le percement d’un tunnel sous Marseille, dont l’ouverture est prévue pour 2035.

Les premiers travaux sont prévus pour 2024.

« La ligne nouvelle Provence Côte d’Azur va permettre d’améliorer la régularité des trains et d’en augmenter l’offre pour l’ensemble de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et permettra de constituer à terme un véritable arc ferroviaire méditerranéen » a écrit le ministère de la transition écologique dans un communiqué.

À l’issue de ces deux premières phases, deux autres seront également prévues. La phase 3 prévoit la construction d’une ligne nouvelle entre Nice et Cannes. La phase 4 prévoit des sections entre Aubagne (Bouche du Rhône) et Toulon, ainsi qu’entre Cannes et le Muy (Var).

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire