Ligne TER Nice-Marseille : La Région a choisi Transdev pour remplacer la SNCF

C'est une première en France : En 2025, la SNCF va perdre le contrôle Nice-Toulon-Marseille au profit du groupe Transdev.

En 2018, afin d’améliorer significativement la ligne ferroviaire Nice-Marseille, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur avait lancé un “Appel à Manifestation d’Intérêt” sur l’ouverture à la concurrence des lignes de Trains Express Régionaux. Deux années plus tard, le cahier des charges été publié et les premières offres ont été déposées en février 2021.
Ce 28 octobre marque une nouvelle étape du changement de la ligne TER, le nom de l’entreprise retenu a été dévoilé : Transdev.

Ce mardi 2 novembre, à l’Hôtel de Région, Renaud Muselier, le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Jean-Pierre Serrus, Vice-Président de la Région chargé des transports et de la mobilité durable vont recevoir Thierry Mallet, Président du groupe Transdev. Ce dernier présentera l’offre sélectionnée pour la ligne pour la ligne des « Métropoles » Marseille-Toulon- Nice.

Renaud Muselier s’est réjoui du nouveau départ de la ligne avec Transdev pour 2025 :
« C’est une étape historique et une première en France ».
La compagnie s’est donc mis d’accord avec la région sur plusieurs conditions.

D’abord sur un contrat de concession estimé à 870 millions. Transdev a ensuite garanti un taux de ponctualité à 92 % et un taux d’annulation de 2 % alors que les chiffres actuels de la SNCF se situent aux alentours des 20 % pour les trains en retard et 10 % des trains annulés. Le trafic sera doublé : il passera 7 sept allers-retours quotidiens à 14 pour un coût similaire.
Beaucoup de raisons de se réjouir selon la région, mais il faudra attendre 2025 pour en profiter.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire