Masques et tests pour l’après-confinement

Incessant dans la communication durant cette période tendue pour beaucoup du point de vu physique, psychologique et financiers , Christian Estrosi a endossé l'habit du Lord Protector qu'il a par ailleurs revendiqué lors d'une allocution qu'on a pu suivre sur facebook : " pour moi ma principale responsabilité c'est d'abord la protection des niçois" Il est revenu sur la situation générale qui est sous les yeux de tous : heureusement les chiffres , même si cruelles, des contaminés et des décès sont , dans le département, relativement meilleures que dans d'autres territoires en France et même à l'international. Une prompte réaction et les efforts de tous ont permis d'éviter une tragédie même si un seul mort est toujours de trop.

Le maire de Nice a listé toutes les actions mis en place ces dernières semaines et jours : en premier lieu, la distribution de 3 millions de masques à Nice et dans les communes de la Métropole destinés au personnel exerçant une fonction publique.

Suivra dans les prochains jours, la distribution de 900000 masques pour les habitants de la capitale azuréenne et des communes métropolitains.

A venir, le maire de Nice demande un dépistage via des tests sérologiques pour tous ce qui sont en première ligne et optionnel pour les autres citoyens : " le dépistage doit devenir un droit pour toute personne qui le souhaite" - dit-il ...et à la charge de l’Etat, ça va sans dire.

Passé la phase aigue de la crise sanitaire, il faudra penser à l’après. Comme prévenir c’est mieux qu’agir et surtout réagir dans l’affolement , une agence métropolitaine de sécurité environnementale , sanitaire et de gestion des risques verra le jour.

Ensuite, une batterie de mesures supporterons les plus fragiles socialement et ceux qui ont le plus souffert pendant cette période qui restera gravé dans la mémoire de tous.

Les voilà...

Pour les séniors de plus de 65 ans non imposables, la Ville de Nice leur offrira dès la semaine prochaine un panier de denrées alimentaires, avec notamment des produits frais, d’un montant de 25 euros, chaque semaine. Les seniors concernés pourront se manifester au 04 97 13 56 00.

Pour les familles avec enfants, nous octroierons une allocation de 100€ par enfant pour les ménages en très grande difficulté sociale (quotient familial inférieur à 350€/mois) et de 70€ par enfant dont les parents sont en grande difficulté sociale (quotient familial entre 350€ et 700€/mois) mais qui ne sont ni éligibles aux aides au logement ni au RSA. Cette aide sera versée le 15 mai prochain.

La gratuité du transport scolaire pour la période comprise entre le début du déconfinement et les vacances d’été afin d’accompagner le pouvoir d’achat des foyers.

Un fonds de 500 000€ à destination des associations qui sont engagées depuis le début de la crise en venant en aide aux plus démunis et ont donc fait face à des dépenses imprévues et supplémentaires.

Pour le personnels municipaux, métropolitains et du CCAS dont la mobilisation fait la fierté de nos collectivités, les conseils municipal et métropolitain délibéreront le versement d’une prime

Les personnels soignants sera récompensé par le biais d’une subvention aux comités d’entreprises et associations du personnels des centres hospitaliers qui pourra aider aux vacances de leurs agents.

Ces mesures complètent celles déjà délibérées :

Service d’accompagnement et de livraisons pour les seniors et personnes isolées
Prolongement des abonnements Lignes d’Azur de la durée du confinement
Allègement de la fiscalité des familles, avec la baisse de la taxe foncière sur le bâti diminuera de 9,5% et la TEOM qui aura connu une baisse de 22% en deux ans. À ces mesures s’ajoutent l’exonération cette année pour les 45% des Niçois qui ne payaient plus que 20% de taxe d’habitation.

Partager

Laisser un commentaire