Mémoire et tradition : la fête du Malonat

Suivant la tradition, les niçois ont fêté le "Malonat" avec la procession de l'Oratoire du Malonat à l'église du Gesu où une Messe a été célébrée. Ils étaient nombreux, en présence des autorités municipales, avec en première file le 1er adjoint Anthony Borre, accompagné d'autres élus.

L’origine de cette tradition religieuse prend sa source à l’époque sarde lorsque le choléra fait son apparition à Nice, en juillet 1854. Devant l’ampleur du fléau, les habitants du quartier du Malonat se placent alors sous la protection de la Vierge Marie, par des prières officielles d’action de grâce le 2 août 1854.

Une souscription publique est organisée par les femmes du quartier, connues depuis sous le nom de « Prioulessa » (les Prieuresses), afin de financer la construction d’un oratoire en remerciement de la fin de l’épidémie dédié à Notre-Dame du Bon-Secours, dite aussi Notre-Dame du Malonat.

La première célébration de Notre-Dame du Malonat a lieu le 2 août 1854, l’oratoire lui-même est inauguré le 8 septembre 1854. Depuis lors, une fête votive est organisée dans le quartier chaque année.

Partager

Laisser un commentaire